Modifié

La Grèce n'a pas honoré le paiement de sa dette vis-à-vis du FMI

La Grèce est sous pression. [Louisa Gouliamaki - AFP]
La Grèce peut être désormais déclarée en défaut de paiement / Le Journal du matin / 2 min. / le 1 juillet 2015
La Grèce s'est enfoncée mardi soir encore plus dans la crise, le pays ayant été contraint, faute d'extension de l'aide financière, à faire défaut sur sa dette vis-à-vis du Fonds monétaire international.

A court d'argent, le gouvernement grec n'a pas pu honorer le remboursement de 1,5 milliard d'euros dus à l'institution financière. Cet accident de paiement d'un montant sans précédent dans l'histoire du FMI, fait de la Grèce le premier pays développé en situation d'arriéré de paiement vis-à-vis du fonds.

>> Lire: Synthèse d'une journée en forme de bras de fer


Conséquence immédiate: Athènes est privé d'accès aux ressources financières du FMI et le restera tant qu'il n'aura pas épuré sa dette envers le fonds, qui essuie le plus lourd défaut de son histoire.

Fin de l’aide européenne

Parallèlement, le volet européen du plan d'aide à la Grèce a comme prévu pris fin à minuit, privant le pays de 16 milliards d'euros d'aide en tous genres (prêts, bénéfices sur les obligations détenues par la BCE, fonds pour les aides).

L'Eurogroupe doit se réunir mercredi matin pour examiner les propositions d'Athènes qui a demandé mardi un nouveau plan d'assistance financière.

Privé d'argent frais des institutions (FMI, UE, BCE) qui l'ont mis sous perfusion financière depuis 2010, le pays ne doit désormais plus sa survie financière qu'à l'aide d'urgence apportée à ses banques par la BCE.

>> L'analyse du correspondant de la RTS à Bruxelles

Les Grecs sont plus que jamais dans l'expectative face à leur avenir. [Fotis Plegas - EPA/Keystone]Fotis Plegas - EPA/Keystone
La Grèce est en défaut de paiement auprès du FMI / Le Journal du matin / 3 min. / le 1 juillet 2015

afp/nr

Publié Modifié

Le référendum pourrait être suspendu

La Grèce n'exclut pas de suspendre le référendum prévu dimanche sur les propositions de ses créanciers, si les négociations reprennent avec l'Union européenne, a indiqué mardi soir à Bruxelles une source européenne proche des discussions.

Fitch rétrograde la note de la Grèce à "CC"

L'agence de notation Fitch rétrograde la note de la Grèce à "CC", à deux crans du défaut sélectif.

Fitch estime que l'échec des négociations constaté entre la Grèce et ses créanciers internationaux a considérablement aggravé le risque que le pays ne soit pas en mesure d'honorer sa dette.