Modifié

Les Etats-Unis ont écouté les trois derniers présidents français

Les trois derniers présidents français, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, (de gauche à droite). [ AFP PHOTO]
Les Etats-Unis ont écouté les trois derniers présidents français / Le Journal du matin / 2 min. / le 24 juin 2015
Des documents obtenus par WikiLeaks publiés par Mediapart et Libération révèlent que la NSA a, de 2006 à 2012, espionné trois présidents français. Les Etats-Unis ont assuré ne pas surveiller François Hollande.

Selon Libération, le contenu des notes "ne révèle pas de secret d'Etat" mais témoigne "de l'intérêt porté par la NSA à la France". Le quotidien en veut pour preuve l'extrait de base de données contenant des numéros de téléphone parmi lesquels ceux de Nicolas Sarkozy et de deux de ses secrétaires d'Etat.

>> Les réactions à ces révélations: Les USA assurent ne pas espionner les communications de François Hollande

Dans certains rapports, on peut lire comment Jacques Chirac a poussé son candidat pour le poste de sous-secrétaire général adjoint des Nations unies, mais aussi que son ministre des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy avait une "propension à faire des déclarations inexactes ou inopportunes". On apprend aussi que Nicolas Sarkozy se voyait, en 2008, comme "le seul homme capable de régler la crise financière".

Réunions secrètes

Le mémo le plus récent date de 2012 et fait état de "réunions secrètes" pour discuter d’une possible sortie de la Grèce de la zone euro, mais aussi des inquiétudes de Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, quant aux réactions d’Angela Merkel si elle apprenait la rencontre entre le nouveau président et l’opposition allemande.

Libération/Reuters/pym

Publié Modifié