Modifié

L'auteur présumé de la fusillade de Charleston a été arrêté

Un très important déploiement des forces de l'ordre, y compris des moyens aériens, avait été ordonné pour appréhender le tireur, qualifié de "très dangereux". [RICHARD ELLIS - EPA]
Un très important déploiement des forces de l'ordre, y compris des moyens aériens, avait été ordonné pour appréhender le tireur, qualifié de "très dangereux". [RICHARD ELLIS - EPA]
Le meurtrier présumé de neuf personnes, abattues mercredi dans une église de la communauté noire de Charleston aux Etats-Unis, a été arrêté, a annoncé jeudi la police à la suite de plusieurs médias.

Le jeune homme blanc de 21 ans, suspecté d'avoir commis l'une des pires tueries motivée par la haine raciale depuis des années aux Etats-Unis, a été appréhendé à Shelby en Caroline du Nord en fin de matinée, a annoncé le chef de la police de Charleston. Plusieurs médias américains avaient au préalable annoncé son arrestation.

Le suspect, cheveux coupés au bol, apparaît sur son profil Facebook vêtu d'un blouson noir sur lequel sont accrochés l'ancien drapeau de l'Afrique du sud du temps de l'apartheid, symbole du régime ségrégationniste, ainsi que celui de l'ex-Rhodésie (devenue Zimbabwe).

Suprémaciste?

Ces deux régimes sont très admirés aux Etats-Unis par les suprémacistes, qui promeuvent la suprématie des Blancs. Le tueur présumé a déjà eu affaire à au moins deux reprises à la police, notamment pour trafic de drogue.

Un très important déploiement des forces de l'ordre, y compris des moyens aériens, avait été ordonné pour appréhender le tireur, qualifié de "très dangereux".

agences/fb/olhor

Publié Modifié

Rappel des faits

La fusillade s'est produite mercredi dans l'une des plus vieilles églises afro-américaine de la ville de Charleston, l'église Emanuel African Methodist Episcopal Church vers 21h locales (1h GMT).

Le tireur a fait feu pendant une séance d'étude de la Bible, une pratique courante dans les églises du sud des Etats-Unis, en semaine comme le dimanche.

Huit individus sont décédés à l'intérieur de l'église et l'un des deux blessés qui ont été transportés à l'hôpital le plus proche y est décédé.

La justice fédérale américaine a ouvert une enquête pour "crime motivé par la haine".

Un symbole de la communauté noire

Qualifiée de "mère Emanuel" par beaucoup de fidèles, l'Emanuel African Methodist Episcopal Church (AME) de Charleston a joué un rôle important dans la ville, en tant que lieu spirituel et de rassemblement de ses habitants noirs.

Il existe plusieurs dizaines de ces églises AME aux Etats-Unis, fondées par des Noirs en réaction aux églises méthodistes blanches qui refusaient d'accueillir des Noirs.

Elle est née dans les années 1700 quand des esclaves ont commencé à s'y rassembler pour prier avec d'anciens esclaves, et a été formellement constituée en prenant le nom de Emanuel AME en 1816.

Elle est un symbole fort de l'histoire de la communauté noire dans le sud des Etats-Unis.