Publié le 12 juin 2015 à 10:27

L'Australie ne dément pas avoir payé des passeurs de migrants pour repartir

Pour décourager les réfugiés d'arriver par la mer en Australie, la marine intercepte les bateaux de migrants et les renvoie vers leur point de transit.
Pour décourager les réfugiés d'arriver par la mer en Australie, la marine intercepte les bateaux de migrants et les renvoie vers leur point de transit. [EPA/M.A.PUSHPA KUMARA - ]
Le Premier ministre australien Tony Abbott n'a pas démenti vendredi que des passeurs de migrants aient été payés par les autorités pour retourner en Indonésie.

"La réponse simple est que le gouvernement australien fera tout ce qu'il a à faire pour que ce commerce diabolique (l'immigration clandestine) ne reprenne pas", a déclaré Tony Abbott.

Une enquête est en cours en Indonésie au sujet des déclarations du capitaine et des membres d'équipage d'un bateau de migrants. Ils ont affirmé que les autorités australiennes leur avaient versé 30'000 dollars pour faire demi-tour. Le ministère indonésien des Affaires étrangères avait déclaré jeudi que si ces accusations étaient exactes elles seraient "vraiment regrettables".

Opération "Frontières souveraines"

Le Premier ministre a ensuite déclaré qu'il ne révélerait aucun détail de la politique menée aux frontières. "Je n'ai pas implicitement ou explicitement à donner des informations aux passeurs".

En septembre 2013, le gouvernement conservateur australien a lancé l'opération "Frontières souveraines" pour décourager les réfugiés. Depuis décembre 2013, un seul bateau a atteint l'Australie.

ats/fisf

Publié le 12 juin 2015 à 10:27