Modifié

Trois régions italiennes ne veulent plus de nouveaux migrants

Le leader de la Ligue du Nord lors d'un meeting anti-immigration à Milan, 18.10.2014. [Marco Bertorello - AFP]
L'afflux de migrants provoque de vives polémiques dans le nord de l'Italie / Le 12h30 / 1 min. / le 8 juin 2015
Les gouverneurs de Lombardie, de Ligurie et de Vénétie ont prévenu dimanche qu'ils n'accueilleraient pas de nouveaux migrants, après le secours de 6000 personnes en Méditerranée le week-end dernier.

La répartition des migrants est décidée par Rome. Mais pour les gouverneurs de ces trois importantes régions, le message est clair: "L'Italie héberge déjà 84'000 migrants. Ses capacités d'accueil ont atteint le point de rupture."

Le mois dernier, le Val d'Aoste annonçait lui aussi ne plus vouloir de nouveaux migrants:

La Vallée d'Aoste n'accueillera pas les 79 migrants que Rome comptait lui attribuer [RTS]
La Vallée d'Aoste n'accueillera pas les 79 migrants que Rome comptait lui attribuer / 12h45 / 1 min. / le 19 mai 2015

50'000 migrants depuis janvier

En un week-end, quelque 5900 migrants sont partis des côtes d'Afrique du Nord pour l'Europe sur des embarcations de fortune, selon les garde-côtes italiens.

Des navires britanniques, suédois, espagnols et italiens s'étaient portés à la rescousse de 15 embarcations dimanche et avaient au total sauvé 2400 personnes. Samedi, 3500 migrants ont été sauvés au large des côtes libyennes. L'Italie a vu accoster plus de 50'000 migrants depuis janvier.

Quelque 400 migrants sont arrivés dans la nuit de dimanche à lundi à Augusta, en Sicile:

Migrants [RTS]
Arrivée de quelque 400 migrants dans le sud de l'Italie / L'actu en vidéo / 42 sec. / le 8 juin 2015

ats/fme

Publié Modifié

Migrations en hausse de 10%

L'afflux de personnes quittant l'Afrique pour l'Europe est en hausse de 10% cette année. En 2014, 170'000 migrants avaient débarqué sur les côtes italiennes.

Selon le haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), plus de 1800 personnes ont péri en mer dont environ 800 lors d'un seul naufrage en avril.