Modifié

La coalition internationale soutiendra le plan de l'Irak contre le groupe EI

Le Premier ministre irakien entouré de délégués de la coalition anti-djihadiste lors de la conférence à Paris. [Thomas Imo/Photothek.net - Keystone]
Interview d'Arnaud Danjean, eurodéputé conservateur français spécialisé dans les questions de défense et de sécurité / Forum / 8 min. / le 2 juin 2015
La coalition anti-djihadiste, dirigée par les Etats-Unis, a apporté mardi à Paris son soutien au plan militaire et politique de l'Irak pour regagner le terrain perdu.

Dans une déclaration commune, la vingtaine de pays et d'organisations réunis à Paris ont exprimé "leur ferme soutien à ce plan" d'urgence de Bagdad pour la reconquête de la province d'Al-Anbar contrôlée par le groupe Etat islamique (EI).

Il s'agit d'une lutte qui sera de "long terme", selon la France.

"Echec de la communauté internationale"

Dans la matinée, le Premier ministre irakien avait dénoncé un manque de soutien à son pays, confronté depuis un an à l'avancée des djihadistes.

"Je pense que c'est un échec de la communauté internationale. Concernant le soutien à l'Irak, il y a beaucoup de mots, mais peu d'actions sur le terrain", a-t-il déclaré, évoquant aussi un afflux dans les rangs de l'EI de combattants étrangers, dont le nombre est désormais supérieur à celui des Irakiens, selon lui.

Le plan présenté prévoit notamment d'accélérer le soutien aux combattants tribaux de la province d'Al-Anbar afin qu'ils luttent contre l'EI aux côtés des forces irakiennes.

agences/kkub

Publié Modifié