Modifié

L'UE prête pour une opération navale contre le trafic de migrants

L'une des embarcations de fortune secourue jeudi en mer. [HO / Guardia di Finanza - AFP]
L'une des embarcations de fortune secourue jeudi en mer. [HO / Guardia di Finanza - AFP]
L'Union européenne se prépare à lancer début juin une opération navale contre les passeurs de migrants en Méditerranée, alors que 2000 personnes ont encore été secourues en mer jeudi.

Les 28 Etats membres de l'UE ont adopté le concept de l'opération "EU Navfor Med". Un document, avalisé mercredi soir, dessine les contours de la mission et décrit les étapes envisagées pour s'attaquer aux trafiquants et à leurs bateaux, ont indiqué trois sources concordantes.

L'opération, qui doit "détruire le 'business model'" des trafiquants qui exploitent le désespoir des migrants en leur faisant quitter la Libye sur des embarcations de fortune, devrait être lancée en juin, lors d'un sommet des chefs d'Etat européens à Bruxelles.

L'UE prévoit de s'attaquer aux puissants navires utilisés par les passeurs, souvent armés, pour tracter jusqu'en haute mer les embarcations de fortune chargées de centaines de migrants.

L'UE espère le feu vert de l'ONU

Si les Européens veulent entrer dans les eaux territoriales libyennes ou capturer des bateaux battant pavillon étranger, ils devront avoir le feu vert de l'ONU. Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier s'est montré optimiste quant à l'aval de l'ONU pour cette opération.

Les discussions portent surtout sur "une question de formulation" de la résolution qui donnerait une base juridique à cette mission militaire sans précédent, a ajouté Frank-Walter Steinmeier, en marge d'une réunion de l'Otan à Antalya.

Plusieurs grands pays de l'UE ont promis de fournir des bâtiments de guerre.

>> Interview de Kofi Annan sur les migrants en Europe

Kofi Annan s'exprime sur les migrants [RTS]
Kofi Annan s'exprime sur les migrants / Info en vidéos / 4 min. / le 13 mai 2015

afp/vtom

Publié Modifié

2000 migrants secourus en mer jeudi

Au total, quelque 2000 migrants ont été secourus jeudi par divers navires de plusieurs nationalités, coordonnés par les gardes-côtes italiens.

Environ 1100 l'avaient été la veille et sont arrivés dans l'après-midi à Catane (Sicile).

Selon un décompte de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) au 7 mai, plus de 34'500 migrants sont arrivés en Italie cette année, mais quelque 1770 sont morts ou disparus en mer.