Modifié

David Cameron appelle à mettre fin aux "cargaisons de la mort"

Cameron [Andy Rain - Keystone]
Cameron [Andy Rain - Keystone]
Le Premier ministre britannique David Cameron a dit mardi vouloir empêcher les migrants de prendre la mer, afin de "mettre un terme à ces cargaisons de la mort", après le naufrage d'un chalutier dimanche.

David Cameron exposera les détails de ce plan jeudi lors du sommet extraordinaire des dirigeants européens pour répondre à ce drame, l'un des plus tragiques qu'ait connu la Méditerranée.

"Nous avons l'un des budgets d'aide le plus solide et le mieux organisé d'Europe", a déclaré M. Cameron à la BBC.

Frais partagés

Selon le Times, citant des diplomates, le gouvernement britannique "envisage désormais d'aider à supporter les frais de pays comme l'Italie, qui sont en première ligne de la crise, et d'aider à la réinstallation des réfugiés".

Parmi les options envisagées: le déploiement du HMS Bulwark, l'un des plus grands navires de guerre britannique, ou du destroyer HMS Dauntless, ou d'hélicoptères pour des missions de surveillance, selon le journal.

>> Retrouvez les explications de la correspondante du 19h30 à Catane:

Naufrage au large des côtes libyennes: les explications de Valérie Dupont à Catane [RTS]
Naufrage au large des côtes libyennes: les explications de Valérie Dupont à Catane / 19h30 / 1 min. / le 21 avril 2015

afp/br

Publié Modifié

Volte-face

Le premier ministre a défendu la décision de mettre fin à Mare Nostrum, l'opération italienne de sauvetage des migrants, abandonnée en octobre dernier, après que les membres de l'UE, y compris la Grande-Bretagne, aient refusé de participer à son coût opérationnel.

A cette époque, "il semblait que plus de personnes perdaient la vie à cause de l'action de la marine italienne", a déclaré M. Cameron. "Plus de gens prenaient la mer, plus de gens mouraient, a-t-il ajouté.