Modifié

L'ex-comptable d'Auschwitz demande pardon au début de son procès

L'ancien comptable du camp d'Auschwitz jugé en Allemagne [RTS]
L'ancien comptable du camp d'Auschwitz jugé en Allemagne / L'actu en vidéo / 1 min. / le 21 avril 2015
Oskar Gröning, l'ancien comptable d'Auschwitz jugé pour "complicité de 300'000 meurtres aggravés", a demandé "pardon aux victimes" du camp, à l'ouverture de son procès mardi en Allemagne.

L'ancien SS, âgé de 93 ans, a déclaré à ses juges: "pour moi, il ne fait aucun doute que je partage une culpabilité morale. Je demande pardon". "Concernant la question de la responsabilité pénale c'est à vous de décider", a-t-il ajouté, alors qu'il encourt 3 à 15 ans de prison.

Oskar Gröning a raconté son engagement volontaire dans les Waffen SS, en octobre 1940, puis son transfert à Auschwitz en 1942, où il devait collecter et trier l'argent des déportés pour l'envoyer à Berlin.

Jamais caché

Décrivant la vie quotidienne à Auschwitz, il s'est efforcé de distinguer son travail de celui des gardiens directement impliqués dans l'extermination.

Il a rappelé avoir à trois reprises réclamé son transfert au front avant d'obtenir gain de cause à l'automne 1944.

Revenu vivre en Allemagne après la guerre, Oskar Gröning ne s'est jamais caché. Avant d'être rattrapé par la justice, il a raconté dans la presse son passé, expliquant vouloir «combattre le négationnisme».

agences/br/pym

Publié Modifié

Dernier procès

Le procès d'Oskar Gröning est le dernier prévu d'un ancien nazi. Une douzaine d'enquêtes préliminaires sont en cours en Allemagne mais leurs chances d'aboutir sont compromises par l'âge des suspects.