Publié

Appel à l'interdiction des "robots tueurs" par un traité international

Les experts juridiques craignent des machines capables de tuer sans intervention humaine. [AP Photo/Alan Radecki - Keystone]
Les experts juridiques craignent des machines capables de tuer sans intervention humaine. [AP Photo/Alan Radecki - Keystone]
Un rapport de Human Right Watch demande jeudi que les armes autonomes, capables de tuer sans intervention humaine, soient interdites par un traité international avant leur généralisation.

"Les armes totalement autonomes n'existent pas encore (...) mais la technologie va dans cette direction et des précurseurs sont déjà utilisés ou en développement", s'alarme un rapport publié par Human Right Watch et la Faculté de droit de Harvard, et dont se fait écho le Guardian.

"Le manque de contrôle humain place ces armes autonomes dans une position ambiguë et perturbante", soulignent les chercheurs, qui expliquent que sous les lois existantes, programmateurs, constructeurs ou militaires pourraient échapper à toute responsabilité en cas de morts provoquées par des "robots tueurs".

Rencontre à Genève

Le rapport arrive à la conclusion que cette situation incompatible avec les droits humains nécessite qu'un traité international interdise le développement, la production et l'usage de ce type d'armes.

La publication de ce rapport coïncide avec la tenue d'une rencontre onusienne d'experts sur les armes létales autonomes qui se tiendra du 13 avril au 17 avril à Genève.

> Voir le reportage de Nouvo sur le sujet:

Nouvo: les « robots tueurs » ont été le sujet d'une rencontre informelle à l'ONU [RTS]
Nouvo: les « robots tueurs » ont été le sujet d'une rencontre informelle à l'ONU / 19h30 / 2 min. / le 16 mai 2014

mre

Publié