Modifié

Les garde-côtes italiens ont secouru quelque 1500 migrants

Les garde-côtes italiens accostent avec des migrants dans le port de Lampedusa. [GUARDIA COSTIERA - AFP]
Les garde-côtes italiens accostent avec des migrants dans le port de Lampedusa. [GUARDIA COSTIERA - AFP]
Au cours de la seule journée de samedi, les garde-côtes italiens ont annoncé dimanche avoir secouru en Méditerranée quelque 1500 migrants partis de Libye dans cinq opérations différentes.

Quatre bâtiments des garde-côtes et un de la Marine militaire sont intervenus après plusieurs appels émanant de téléphones satellitaires, interceptés au Centre national de secours des garde-côtes à Rome. Ils provenaient de trois grandes barques à la dérive au large des côtes libyennes.

Les navires ont d'abord secouru des centaines de migrants massés sur ces trois embarcations, avant d'en repérer deux autres en difficulté à quelques milles de distance et de secourir leurs passagers.

Aide de la marine militaire

Afin d'être en mesure de transborder tous ces migrants, le centre opérationnel des garde-côtes a dû demander l'intervention d'un navire de la marine militaire qui croisait non loin.

Les bateaux se dirigeaient dimanche vers les ports italiens de Lampedusa, Augusta et Porto Empedocle.

Quelque 318 autres immigrés, de treize nationalités différentes, avaient été secourus par un navire militaire islandais dans le détroit de Sicile et étaient arrivés samedi soir dans le port de Pozzallo.

ats/afp/olhor

Publié Modifié