Modifié le 01 avril 2015 à 18:36

Muhammadu Buhari remporte la présidentielle au Nigeria

Nigeria: le président sortant, Goodluck Jonathan, a reconnu sa défaite et félicite son rival Muhuammadu Buhari
Goodluck Jonathan a reconnu sa défaite et félicite son rival Muhuammadu Buhari 12h45 / 2 min. / le 01 avril 2015
L'ancien putschiste Muhammadu Buhari a remporté la présidentielle au Nigeria, selon les résultats officiels proclamés mercredi. Le sortant Goodluck Jonathan a reconnu sa défaite.

La Commission nationale électorale indépendante (Inec) a annoncé mercredi que Muhammadu Buhari, 72 ans, du Congrès progressiste (APC), a remporté l'élection avec 2,57 millions de voix d'avance sur son rival.

Dans le détail, il a recueilli 15'424'921 voix ou 53,95% des 28'587'564 suffrages exprimés. Goodluck Jonathan, 57 ans, du Parti démocratique populaire (PDP), a obtenu 12'853'162 voix (44,96%). La présidentielle s'était déroulée samedi et dimanche.

Muhammadu Buhari remporte 21 Etats des 36 que compte la fédération nigériane.

Sa victoire constitue la première alternance démocratique dans ce pays le plus peuplé d'Afrique. Le Nigeria a connu six coups d'Etat militaires depuis l'indépendance, en 1960, et a été gouverné par le même parti depuis la fin des dictatures militaires, il y a 16 ans.

>> La déclaration de Muhammadu Buhari:

Allocution de Muhammadu Buhari
L'actu en vidéo - Publié le 01 avril 2015

Goodluck Jonathan admet sa défaite

Goodluck Jonathan a félicité son adversaire et reconnu sa défaite dans un communiqué, un geste salué par les politiciens de tous bords.

L'Union européenne a "chaleureusement félicité" Buhari. Le président français François Hollande a "salué la détermination du peuple nigérian".

>> Voir la vidéo décryptant ce scrutin serré:

Présidentielle au Nigeria: les observateurs craignent un déferlement de violence
12h45 - Publié le 31 mars 2015

agences/bri

Publié le 30 mars 2015 à 22:32 - Modifié le 01 avril 2015 à 18:36

Boko Haram "va vite mesurer la force de notre volonté collective"

Le nouveau président Muhammadu Buhari a rappelé mercredi sa détermination à lutter efficacement contre le groupe islamiste Boko Haram qui ravage le nord-est du pays depuis six ans.

"Je peux vous assurer que Boko Haram va vite mesurer la force de notre volonté collective et de notre engagement à débarrasser la nation de la terreur et pour ramener la paix", a déclaré le général retraité de 72 ans, lors d'un discours prononcé à Abuja.