Modifié le 06 mars 2015 à 17:12

"Ceux qui soutiennent Bachar al-Assad en Syrie sont les moins fous"

Padnos
L'interview de Theo Padnos, ancien otage en Syrie L'actu en vidéo / 7 min. / le 05 mars 2015
Pour l'ex-otage Theo Padnos, détenu durant 22 mois par la branche d'Al-Qaïda en Syrie, les pays occidentaux doivent soutenir le régime de Bachar al-Assad pour contrer les djihadistes.

"Les moins fous en Syrie sont ceux qui soutiennent le régime de Bachar al-Assad (...) En comparaison avec Daesh (le groupe Etat islamique, ndlr) ce sont les plus modérés". Pour l'ex-otage de la branche syrienne d'Al-Qaïda, la communauté internationale doit collaborer avec les personnes proches du régime syrien "parce qu'ils connaissent le terrain mieux que nous".

Pour Theo Padnos, il faut tout de même imposer des conditions au président syrien: "Qu'il libère ses prisonniers politiques, opposants au régime", affirme-t-il.

"Il va falloir que des innocents meurent"

"Pour éliminer ce mal (djihadiste), il va falloir que des innocents meurent, c'est terrible mais c'est la guerre", estime l'ancien otage.

Par ailleurs, Theo Padnos qui a étudié l'islam "pour comprendre ce qu'il y avait autour de moi", qualifie de "débiles" les pratiques de cette religion: "Faire la prière cinq fois par jour, c'est ennuyant et un peu ridicule".

>> Lire aussi: Theo Padnos: "Ce gars qui m'a torturé, j'ai son contact sur Skype"

hend avec Jean-Philippe Schaller

Publié le 04 mars 2015 à 21:38 - Modifié le 06 mars 2015 à 17:12