Modifié

Un volcan en éruption au Guatemala recouvre plusieurs villes de cendres

Le "Volcán de Fuego" ("volcan de feu") connaît une phase éruptive depuis 2002. [EPA]
Le "Volcán de Fuego" ("volcan de feu") connaît une phase éruptive depuis 2002. [EPA]
L'entrée en éruption du volcan Fuego, situé dans une zone touristique prisée du Guatemala, force les habitants de plusieurs villes à porter des masques, tandis que le trafic aérien est perturbé.

Le volcan de Fuego est entré en éruption samedi dans le sud-ouest du Guatemala. Il a projeté un épais nuage de cendres qui a recouvert plusieurs villes, dont une destination touristique prisée. Les autorités ont dû publier une mise en garde au trafic aérien.

Le volcan de Fuego - "feu" en espagnol - a craché des colonnes de cendres à 5000 mètres au-dessus du niveau de la mer, forçant les habitants à porter des masques de protection. Les autorités ont prévenu l'agence nationale de l'aviation civile, les vols pouvant être perturbés par les nuages de cendres.

Perché à 3763 mètres

"Nous avons publié un avertissement et nos agences sont en alerte au cas où le volcan intensifierait son activité", a expliqué le porte-parole du ministère, David de Leon. Il a précisé que les nuages de fumée se déplaçaient à une vitesse de 40 km/h.

Le Fuego, d'une altitude de 3763 mètres, est l'un des nombreux volcans en activité au Guatemala. Il a connu plusieurs éruptions ces dernières années.

ats/asch

Publié Modifié