Modifié le 04 février 2015

Le groupe Etat islamique a brûlé vif le pilote jordanien

Un combattant djihadiste (image prétexte).
Un combattant djihadiste (image prétexte). [Stringer - Reuters]
Les djihadistes du groupe Etat islamique ont mis en ligne mardi une vidéo de l'exécution du pilote jordanien qui était retenu en otage. Les autorités jordaniennes ont confirmé le décès de leur ressortissant.

Dans une vidéo mise en ligne mardi, les djihadistes de l'organisation Etat islamique ont revendiqué l'exécution du pilote de l'armée de l'air jordanien qu'ils retenaient en otage.

Sur les images, on voit un homme portant une tenue orange enfermé dans une cage en fer, les flammes consumant ses vêtements. Le chef des forces armées jordaniennes a informé la famille du pilote que ce dernier avait été bel et bien assassiné, ont déclaré ses proches à Reuters.

Pilote retenu depuis décembre

Le groupe djihadiste avait, dans son dernier enregistrement diffusé jeudi, menacé de tuer ce pilote, capturé après le crash de son F-16 en Syrie en décembre dernier, si la Jordanie ne relâchait pas une djihadiste irakienne.

Dans une déclaration lue à la télévision par son porte-parole, l'armée jordanienne a promis une "vengeance aussi puissante que la catastrophe qui s'est abattue sur la Jordanie". Un responsable de la sécurité indiqué que la djihadiste serait exécutée mercredi.

afp/ptur

Publié le 03 février 2015 - Modifié le 04 février 2015

L'EI menace de nouveau la France

Le groupe État islamique a proféré de nouvelles menaces contre la France en affirmant avoir des milliers de partisans dans ce pays prêts à mener des attaques, dans une vidéo diffusée mardi sur des forums islamistes et comptes djihadistes.

Entouré de 6 autres hommes en treillis, armés et masqués, un djihadiste a appelé en français les musulmans à prendre pour cible les millions de personnes qui avaient défilé en janvier pour afficher leur solidarité avec Charlie Hebdo.

"Nouvelle preuve de la barbarie de l'EI" pour Barack Obama

Barack Obama a estimé mardi que si l'authenticité de la vidéo du pilote jordanien brulé vif dans une cage était avérée, elle serait une nouvelle preuve de la "barbarie" de l'organisation de l'Etat islamique.

Le président des Etats-Unis a appelé à redoubler de "vigilance et de détermination" pour lutter contre cette dernière.