Modifié

Les milliards pour l'aide de la reconstruction de Gaza "tardent à venir"

Pierre Krähenbühl, commissaire-général de l'UNWRA. [Jamal Nasrallah - EPA/Keystone]
Pierre Krähenbühl, commissaire-général de l'UNRWA / Le Journal du matin / 22 min. / le 3 février 2015
Alors que 5,4 milliards de dollars avaient été promis en octobre par la communauté internationale pour la reconstruction de Gaza après l'offensive israélienne en 2014, les fonds tardent à venir.

Suite à l'opération "Bordure protectrice" menée en été 2014 par Israël contre le Hamas, qui a fait 2000 morts côté palestiniens, 100'000 immeubles ont été endommagés ou détruits.

Lors de la conférence du Caire en octobre dernier, la communauté internationale avait promis 5,4 milliards de dollars (5 milliards de francs): "Il y a actuellement 100'000 personnes qui sont sans domicile (dans la bande de Gaza)", a expliqué mardi Pierre Krähenbühl, commissaire-général de l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA), sur les ondes de RTS La Première.

Reconstruction suspendue

Sur les 720 millions de dollars demandés par l'UNRWA pour la reconstruction des logements, seuls 135 millions ont été transférés, selon Pierre Krähenbühl, qui précise que les opérations de reconstruction ont dû être suspendues, faute de moyens.

Comment expliquer que la communauté n'ait pas tenu sa promesse? "Une partie des Etats sont probablement arrivés fatigués de voir Gaza être reconstruite tous les deux ans et voir des conflits détruire à nouveau ce qui a été reconstruit, alors que d'autres attendent une réconciliation plus franches des deux parties", a estimé le commissaire de l'ONU.

Lire aussi: Démission du chef de la commission d'enquête de l'ONU sur Gaza

hend

Publié Modifié

860 millions de personnes sous assistance

Sur les 1,8 million de personnes qui vivent dans la bande de Gaza, 860 millions dépendent en nourriture de l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA), a relevé Pierre Krähenbühl.

"Ce sont des personnes qui n'ont aucune liberté de mouvements, aucune perspective économique et qui vivent depuis huit ans sous un blocus illégal imposé par Israël", a ajouté le commissaire de l'ONU.

11 membres de l'UNRWA tués

Durant l'offensive d'Israël contre le Hamas l'été dernier dans la bande de Gaza, 11 membres de l'UNRWA ont perdu la vie, notamment dans le bombardement des écoles de l'agence de l'ONU.

Au total, 2000 Palestiniens sont morts, dont plus de 540 enfants, a rappelé Pierre Krähenbühl. Côté Israélien, 66 soldats ont péri, ainsi que 6 civils.