Publié

La Russie quitte l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

Vladimir Poutine. [Sergei Chirikov - EPA/Keystone]
La Russie quitte l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe / Audio de l'info / 1 min. / le 29 janvier 2015
Moscou quitte l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe jusqu'à fin 2015. La décision annoncée mercredi soir fait suite au maintien des sanctions prises après l'annexion de la Crimée.

L'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a voté mercredi le maintien temporaire des sanctions contre Moscou, prises l'an dernier dans la foulée de l'annexion de la Crimée. La Russie a immédiatement réagi en annonçant son départ de l'assemblée jusqu'à la fin de l'année.

L'assemblée parlementaire était partagée quant à l'attitude à adopter face à la Russie, qui est l'un des 47 membres du Conseil de l'Europe. Finalement, c'est un compromis entre les partisans de la fermeté et ceux du dialogue qui a été adopté: l'assemblée a décidé de maintenir les sanctions. La délégation russe sera donc toujours privée de son droit de vote, mais seulement jusqu'en avril.

Retrait définitif envisagé pour 2016

Moscou pourrait même remettre en question dès 2016 son appartenance au Conseil de l'Europe. Ce dernier pas pourrait avoir pour conséquence que les citoyens russes ne seraient plus protégés par à la Cour européenne des droits de l'homme.

Isabelle Cornaz/oang

Publié

Libération d'une pilote ukrainienne en jeu

L'assemblée parlementaire a aussi exigé de Moscou qu'elle libère dans les 24 heures Nadia Savtchenko, une pilote de l'armée ukrainienne détenue en Russie où elle est accusée de meurtre.

La Russie s’était dite prête à quelques concessions sur ce dossier, au cas où elle récupérait son droit de vote à l’assemblée. Le prolongement des sanctions en revanche bloquera toute possibilité de discussions sur ce sujet, a précisé la Russie.