Modifié le 25 janvier 2015 à 20:23

Les Grecs se rendent aux urnes pour des élections cruciales

Les Grecs se rendent aux urnes ce dimanche 25 janvier pour des élections "historiques".
Les Grecs se rendent aux urnes ce dimanche pour des élections "historiques" Le 12h30 / 2 min. / le 25 janvier 2015
Les bureaux de vote ont ouvert dans toute la Grèce, marquant le début d'élections législatives cruciales pour l'avenir du pays. La gauche radicale est annoncée gagnante face au parti du Premier ministre.

Les Grecs ont commencé à voter dimanche pour des élections législatives qui pourraient porter au pouvoir Syriza. Les ultimes sondages annoncent en effet une victoire du parti anti-austérité avec 2,9 à 6,7 points d'avance sur Nouvelle Démocratie, le parti du Premier ministre conservateur Antonis Samaras.

Les bureaux de vote fermeront leurs portes à 18h00 (heure suisse)  et les premières estimations sont attendues à la même heure.

Alexis Tsipras parle déjà de "jour historique"

Le leader de Syriza croit en un jour historique
L'actu en vidéo - Publié le 25 janvier 2015

"C'est un jour historique", a souligné le leader de la gauche radicale, Alexis Tsipras, à la sortie de son bureau de vote à Athènes, où une horde de journalistes était présente. "L'avenir commun de l'Europe n'est pas celui de l'austérité", a-t-il encore lancé.

Syriza espère la majorité absolue, grâce au bonus de 50 sièges (sur 300) attribué d'office au vainqueur. Pour cela néanmoins, il lui faudrait à la fois 36% des suffrages et que 12% des électeurs votent pour des partis qui n'entreront pas au parlement car ils auront récolté moins de 3% chacun.

Antonis Samaras compte sur les indécis

Le Premier ministre grec en appelle aux indécis
L'actu en vidéo - Publié le 25 janvier 2015

Le Premier ministre Antonis Samaras a lui appelé les nombreux indécis à privilégier l'avenir européen du pays. "Aujourd'hui, nous choisissons si nous voulons continuer avec force, dans la sécurité et la stabilité, ou si nous voulons aller au devant de nombreux problèmes", a-t-il aussi indiqué.

En cas d'échec des trois partis arrivés en tête à former un gouvernement, les Grecs devront retourner aux urnes en mars.

agences/mac/jgal

Publié le 25 janvier 2015 à 10:50 - Modifié le 25 janvier 2015 à 20:23

Aube dorée, 3e force politique ?

Le score du parti d'inspiration néonazie Aube dorée constitue aussi un enjeu du scrutin.

Malgré le procès qui attend des dizaines de ses membres, pour "appartenance à une organisation criminelle", et l'incarcération de sept de ses 16 députés, dont les chefs du parti, Aube dorée pourrait rester la troisième formation politique du pays.