Modifié

Dix civils ont été tués par un obus tombé sur un bus en Ukraine

La carrosserie du car est criblée d'impacts, de même qu'une partie de ses sièges. [AP Photo - Keystone]
La carrosserie du car est criblée d'impacts, de même qu'une partie de ses sièges. [AP Photo - Keystone]
Un obus tombé sur un bus a causé la mort d'au moins dix personnes mardi dans l'Est séparatiste de l'Ukraine, où les combats ont redoublé d'intensité ces derniers jours.

Dix civils ont été tués mardi dans l'est séparatiste prorusse de l'Ukraine après qu'un bus a été frappé par une attaque visant un barrage de l'armée ukrainienne, la plus meurtrière depuis l'instauration de la trêve du 9 décembre. L'explosion a eu lieu près de Volnovakha, au sud de Donetsk.

L'attaque a fait dix morts, "six femmes et quatre hommes", a déclaré un porte-parole de l'armée ukrainienne. Treize civils ont été blessés, a-t-il ajouté. "Un barrage de l'armée a été cyniquement par les rebelles tirant au lance-roquettes", selon l'armée.

Intensification des combats

Ce bilan s'ajoute à celui d'un soldat et trois civils tués communiqué dans la matinée par l'armée et la mairie de Donetsk.

Après une relative accalmie depuis la trêve conclue le 9 décembre, l'est séparatiste prorusse de l'Ukraine a renoué avec les violences meurtrières à la fin de la semaine dernière, alors que les efforts pour relancer le processus de paix sont dans l'impasse.

afp/fisf

Publié Modifié