Modifié le 06 janvier 2015 à 08:56

Damas condamne des visites "illégales" de Kouchner et McCain sur son sol

John McCain avec des rebelles syriens lors de sa visite en Syrie, dans la ville de Bab al-Salam, le 27 mai 2013.
John McCain avec des rebelles syriens lors de sa visite en Syrie, dans la ville de Bab al-Salam, le 27 mai 2013. [MOUAZ MOUSTAFA / HO / SYRIAN EMERGENCY TASK FORCE - ]
La Syrie dénonce aux Nations unies des visites "illégales" menées sur son sol par l'ancien ministre français Bernard Kouchner et le sénateur américain John McCain, entrés sans visa dans le pays.

L'ancien ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner et le sénateur américain John McCain ont pénétré sans visa sur le territoire syrien, s'indigne Damas, qui a adressé une protestation le 30 décembre aux Nations unies.

Bachar Djaafari, représentant permanent de la Syrie à l'ONU, y invite Ban Ki-moon et le Conseil de sécurité à faire pression sur les gouvernements pour qu'ils prennent "les mesures nécessaires contre leurs ressortissants qui ont pénétré illégalement" en Syrie.

Violation de la souveraineté syrienne

"Ces actes constituent une violation manifeste de la souveraineté syrienne et des résolutions du Conseil de sécurité (...)", ajoute-t-il dans sa lettre, dont Reuters a pris connaissance lundi.

John McCain s'est rendu en Syrie en mai 2013 pour rencontrer des représentants de l'opposition. Bernard Kouchner s'est pour sa part rendu en novembre dernier dans les zones kurdes du nord de la Syrie "sans que le gouvernement syrien le sache ni donne son accord".

ats/ebz

Publié le 06 janvier 2015 à 07:11 - Modifié le 06 janvier 2015 à 08:56