Modifié le 29 décembre 2014 à 13:58

La situation du ferry en feu entre l'Italie et la Grèce est "sous contrôle"

L'incendie du ferry Norman Atlantic a fait 1 mort au large de la Grèce
L'incendie du ferry Norman Atlantic a fait 1 mort au large de la Grèce 19h30 / 1 min. / le 28 décembre 2014
La situation du ferry en feu depuis dimanche matin entre l'Italie et la Grèce est "sous contrôle". L'incendie a néanmoins entraîné la mort d'une personne et 10 Suisses se trouvaient à bord.

La compagnie grecque de ferries Anek a assuré dimanche soir que la situation de son navire "Norman Atlantic", victime depuis la nuit précédente d'un incendie qui a entraîné la mort d'un passager, était "sous contrôle".

Il n'y a plus "que de la fumée", a indiqué son porte-parole à l'agence ANA, et "une nouvelle tentative est en cours pour que d'autres bateaux s'approchent afin de récupérer les passagers". La compagnie grecque, qui loue le ferry à son propriétaire italien, a confirmé qu'un remorquage du bateau avait commencé.

Des secours d'envergure 

Des centaines de personnes restaient néanmoins bloquées à bord du ferry. Des patrouilleurs, remorqueurs, bateaux-pompes et hélicoptères grecs et italiens, aidés en fin de journée par des bâtiments albanais, ont participé toute la journée aux secours, par une mer et un vent très forts.

En soirée, seules 165 personnes avaient été évacuées, alors que 478 personnes se trouvaient à bord, dont 422 passagers et 56 membres d'équipage.

Dix Suisses à bord

Dix Suisses étaient à bord du ferry, selon le Département fédéral des affaires étrangères. En fin de journée, six d'entre eux avaient pu être mis en sécurité sur un bateau de sauvetage. Selon la liste des passagers, deux des Helvètes seraient des enfants en bas âge.

Selon une information de la RTS, la compagnie a contacté la famille de trois personnes se trouvant à bord et a confirmé qu'ils se trouvaient bien sur le bateau, mais n'a pas pu donner d'autres informations.

Un navire récent

Le "Norman Atlantic", construit en 2009 et mesurant 186 mètres de long, peut accueillir 492 passagers, selon des sites internet spécialisés. Il était donc presque plein au moment de l'accident.

De plus, il venait de passer avec succès une inspection technique consécutive à une réparation sur une porte coupe-feu défectueuse.

Le navire, qui effectuait la liaison entre Patras et le port italien d'Ancône, était à 33 milles nautiques (61 km) au large de la petite île d'Othoni lorsqu'il a lancé un signal de détresse.

La position du Norman Atlantic selon MarineTraffic.com (en bleu foncé)

agences/vtom/boi

Publié le 28 décembre 2014 à 08:30 - Modifié le 29 décembre 2014 à 13:58

La région où se situe le ferry