Modifié

L'ONU accuse les forces ukrainiennes et les rebelles pro-russes de "torture"

Donetsk, en Ukraine, après queléque huit mois de conflit.  [EPA/PHOTOMIG]
Donetsk, en Ukraine, après queléque huit mois de conflit. [EPA/PHOTOMIG]
L'ONU a accusé lundi aussi bien les forces ukrainiennes que les rebelles pro-russes de se livrer à des actes de "torture" dans l'est de l'Ukraine.

Dans un nouveau rapport sur les droits de l'Homme publié lundi , l'ONU accuse les forces ukrainiennes et les rebelles pro-russes de pratiquer des actes de "torture" contre les civils dans l'est de l'Ukraine, en proie à un conflit meurtrier depuis huit mois.

L'ONU  déplore également une nette détérioration des conditions de 5,2 millions d'habitants se trouvant dans la zone du conflit, en plein hiver, et qui vivent dans des maisons sans eau ni chauffage, les combats ayant endommagé les installations.

Disparitions de personnes

Par ailleurs, en novembre,  le gouvernement ukrainien a cessé de verser toute prestation sociale aux territoires sous contrôle rebelle.

"Les efforts du gouvernement pour protéger l'intégrité territoriale de l'Ukraine et de rétablir l'ordre dans la zone du conflit ont été accompagnés de détentions arbitraires, d'usage de torture et de disparitions de personnes soupçonnées de séparatisme et terrorisme ", selon le rapport.

afp/ats/pym

Publié Modifié

Plus de 4700 morts

Le conflit en Ukraine a fait depuis la mi-avril au moins 4700 morts et 10'300 blessés, affirme l'ONU. Depuis le début du cessez-le-feu le 6 septembre, 1357 victimes ont été recensées.

Plus d'un million de personnes ont quitté les zones affectées par le conflit et un demi-million d'entre elles sont déplacées dans le pays.