Modifié

Mort d'un responsable palestinien après des heurts avec des soldats israéliens

Le ministre palestinien Ziad Abu était en charge du dossier de la colonisation. [Abed Al Ashlamoun - EPA/Keystone]
Responsable palestinien tué à Ramallah / Le 12h30 / 1 min. / le 10 décembre 2014
Un ministre de l'Autorité palestinienne est décédé mercredi peu de temps après avoir été frappé et bousculé par des soldats israéliens lors d'une manifestation en Cisjordanie.

Un responsable palestinien a été tué mercredi suite à des heurts avec des soldats israéliens lors d'une manifestation en Cisjordanie.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a dénoncé "l'attaque brutale qui a provoqué la mort" de Ziad Abou Eïn, ministre sans portefeuille en charge du dossier de la colonisation au sein de l'Autorité palestinienne. C'est un "acte barbare qui ne peut être ni accepté ni toléré", a-t-il dit, selon l'agence officielle WAFA.

300 manifestants

Selon une source sécuritaire palestinienne, des soldats israéliens l'ont battu avec la crosse de leurs fusils et des casques lors d'une manifestation dans le village de Turmus Ayya, près de Ramallah, contre les activités de colonisation israélienne.

Apparemment, le responsable palestinien faisait partie de quelque 300 manifestants qui voulaient planter des oliviers. Ils ont été interceptés par les soldats israéliens et des échauffourées ont éclaté.

L'armée israélienne dit recueillir des informations sur les faits.

afp/pym

Publié Modifié

L'UE exige une enquête

L'Union européenne a demandé une enquête "immédiate" et "indépendante" sur les circonstances de la mort du responsable palestinien.

"Les informations sur un usage excessif de la force par les forces de sécurité israéliennes sont très inquiétantes", a déclaré la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini.