Modifié

La Chine teste un missile capable d'atteindre Mach 10

Une interprétation d'artiste du missile chinois Wu-14 avec son lanceur. [Business Insider]
Une interprétation d'artiste du missile chinois Wu-14 avec son lanceur. [Business Insider]
Une arme hypersonique se déplaçant à dix fois la vitesse du son et qui pourrait déjouer les systèmes de défense américains a été testée pour la troisième fois par la Chine, a confirmé le Pentagone.

La Chine a récemment conduit le troisième test d'un missile hypersonique, a confirmé un porte-parole du Pentagone cité par Business Insider. Cette arme serait capable d'atteindre Mach 10, soit plus de 12'000 kilomètres par heure, ce qui inquiéterait les autorités militaires américaines.

Un expert en sécurité américain a en effet indiqué au journal qu'il serait "extrêmement difficile" de se défendre face à un missile aussi rapide, au vu du laps de temps très court entre le lancement du missile, sa détection et son éventuelle interception.

Une course aux armes hypersoniques

Selon Business Insider, le récent test chinois serait représentatif d'une course aux armes hypersoniques entre les Etats-Unis, la Chine et la Russie. Moscou prévoit de développer une arme d'ici 2020 tandis que les Etats-Unis ont déjà mené plusieurs tests dans le domaine (voir encadré).

Pékin utiliserait ce missile hypersonique dans le cadre de sa stratégie de dissuasion, estime le journal.

mac

Publié Modifié

Une portée de 12'000 kilomètres

Le missile chinois, baptisé Wu-14, est lancé avec un missile balistique traditionnel, duquel il se détache lorsqu'il atteint la stratosphère.

Il plane ensuite dans la stratosphère avant de s'abattre sur la cible désignée.

Suivant le missile sur lequel il est lancé, le Wu-14 pourrait avoir une portée allant jusqu'à 12'000 kilomètres.

Les Etats-Unis en retard

Un expert cité par Business Insider estime que les Etats-Unis, avec 360 millions de dollars, ne mettent pas assez de moyens dans la course aux missiles hypersoniques.

Une arme, baptisée X-37, est en cours de développement mais ne serait pas encore fonctionnelle, selon l'expert.

Le 25 août, un lanceur qui transportait un missile hypersonique a été détruit 4 secondes après son décollage en Alaska suite à des problèmes techniques, indique le journal.