Modifié le 03 décembre 2014 à 15:10

Hawking: "L'intelligence artificielle pourrait mettre fin à l'humanité"

Stephen Hawking met en garde contre l'intelligence artificielle
Stephen Hawking met en garde contre l'intelligence artificielle L'actu en vidéo / 1 min. / le 03 décembre 2014
L'astrophysicien Stephen Hawking met en garde contre le développement de l'intelligence artificielle. Ce type de technologie pourrait signifier la fin de l'humanité, a-t-il indiqué à la BBC.

"Les formes primitives d'intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles. Mais je pense que le développement d'une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à la race humaine", a affirmé mardi Stephen Hawking.

Evolution biologique trop lente

"Une fois que les hommes auraient développé l'intelligence artificielle, celle-ci décollerait seule, et se redéfinirait de plus en plus vite", a déclaré l'astrophysicien britannique dans un entretien à la BBC.

"Les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés", a poursuivi Stephen Hawking, considéré comme un des plus brillants scientifiques vivants.

Atteint de la maladie de Charcot, autrement appelée sclérose latérale amyotrophique ou SLA, Stephen Hawking se déplace en fauteuil roulant et parle à l'aide d'un ordinateur.

afp/dk

Publié le 03 décembre 2014 à 14:36 - Modifié le 03 décembre 2014 à 15:10

Dangers et bénéfices d'internet

Dans cet entretien, Stephen Hawking a abordé plusieurs autres sujets, dont les nouvelles technologies de communication. Il a notamment déclaré avoir été un des premiers à être "connecté" aux débuts d'internet.

Stephen Hawking a déclaré qu'internet avait apporté à la fois des dangers et des bénéfices, citant un avertissement du nouveau chef de l'agence d'espionnage électronique britannique GCHQ, selon lequel internet était devenu un centre de commandement pour criminels et terroristes.