Modifié

Des hommes armés lancent un assaut contre une ville du nord-est du Nigeria

La ville de Damaturu fait régulièrement l'objet d'attaques de Boko Haram. [Aminu Abubakar - AFP]
La ville de Damaturu fait régulièrement l'objet d'attaques de Boko Haram. [Aminu Abubakar - AFP]
La ville de Damaturu, capitale d'un Etat du nord-est du Nigeria, a été prise d'assaut lundi par des hommes soupçonnés d'appartenir à la secte islamiste Boko Haram.

Des hommes armés soupçonnés d'appartenir à Boko Haram ont pris d'assaut lundi la ville de Damaturu, dans le nord-est du Nigeria, secouée avant l'aube par des explosions et des coups de feu, ont indiqué des habitants à l'AFP.

Les détonations ont réveillé tout un quartier de la capitale de la province de Yobe vers 04h45 (heure locale), selon un habitant du quartier. Des locaux de la police auraient été incendiés et les hommes armés se dirigeraient vers des quartiers résidentiels.

Le porte-parole de la police de l'Etat de Borno, Gideon Jibrin, a confirmé l'attaque.

Insurrection violente

Vendredi, un double attentat suicide, suivi d'une fusillade, a tué au moins 120 personnes à la grande mosquée de Kano, principale ville du Nord nigérian. L'attaque a été attribuée au groupe islamiste Boko Haram.

Les combattants islamistes, qui conduisent une insurrection de plus en plus violente depuis 2009 dans le nord-est du Nigeria, ont déjà ciblé Damaturu auparavant.

afp/jgal

Publié Modifié

Attentats à Maiduguri: au moins 10 morts

Par ailleurs, plus de dix personnes ont été tuées lundi dans le double attentat-suicide mené par deux femmes dans un marché très fréquenté de Maiduguri, grande ville du nord-est du Nigeria, selon la police.

Damaturu, capitale de l'Etat de Yobe