Modifié

Un milliard de personnes ne disposent toujours pas de toilettes dans le monde

Le manque de toilettes dans le monde dénoncé par l'OMS [RTS]
Le manque de toilettes dans le monde dénoncé par l'OMS / L'actu en vidéo / 57 sec. / le 19 novembre 2014
Malgré des progrès, le manque de toilettes frappe encore un milliard de personnes dans le monde, déplore l'OMS dans un rapport. Cela constitue une source potentielle de propagation des maladies.

Près d'un milliard de personnes n'ont toujours pas accès à des toilettes, indique mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans son rapport annuel sur l'accès à l'eau et aux sanitaires.

Sur ce milliard, 825 millions sont concentrées dans seulement 10 pays, cinq en Asie et cinq en Afrique. L'Inde est le pays le plus touché, et de loin, avec 597 millions de personnes sans accès aux toilettes.

Propagation des maladies

Dès progrès ont été accomplis dans l'accès à l'eau potable et aux sanitaires, souligne le rapport mais "le manque de financements continue à limiter ces avancées".

Le manque de toilettes constitue une source potentielle de propagation des maladies, comme l'a montré l'épidémie de fièvre Ebola, note l'OMS.

En Afrique subsaharienne, où 25% de la population pratique la défécation en plein air, des estimations indiquent qu'un enfant meurt toutes les deux minutes et demi après avoir bu de l'eau non potable ou à cause de l'absence de sanitaires et d'hygiène.

ats/dk

Publié Modifié

Les toilettes et l'épidémie d'Ebola

Au Nigeria, des appels à l'arrêt des pratiques de défécations en plein air ont été lancés par crainte qu'Ebola ne se propage par les liquides humains.

Au Liberia, le pays le plus touché par l'épidémie, près de la moitié des 4,2 millions d'habitants n'utilisent pas de toilettes.

Au Sierra Leone, autre foyer de la maladie, la proportion est estimée à 28% de la population, note le rapport.