Modifié

Des dizaines de morts dans un attentat anti-chiite au Yémen

L'arrivée des combattants chiites d'Ansarullah à Rada, à 130 km de la capitale yéménite Sanaa, provoque de fortes résistances. [AFP]
L'arrivée des combattants chiites d'Ansarullah à Rada, à 130 km de la capitale yéménite Sanaa, provoque de fortes résistances. [AFP]
Un attentat visant la demeure d'un chef tribal allié à des miliciens chiites a fait des dizaines de morts mercredi à Rada, dans le centre du Yémen.

Des dizaines de personnes ont été tuées dans un attentat anti-chiite mercredi dans la ville de Rada, dans le centre du Yémen, ont indiqué des sources militaire et tribales.

L'explosion a visé la demeure d'un chef tribal allié à des miliciens chiites. De nombreux combattants du mouvement chiite Ansaruallah se trouvaient là au moment de l'attentat.

Zones d'influence

La déflagration est "la plus puissante" à avoir secoué cette ville de la province de Baïda depuis l'arrivée en octobre des combattants chiites, appelés houthis, selon la source militaire. L'attentat n'a pas été revendiqué.

Après avoir pris le contrôle de la capitale Sanaa le 21 septembre, les combattants chiites d'Ansaruallah n'ont cessé d'étendre leur zone d'influence vers l'ouest et le sud du Yémen.

Leur arrivée à Rada - une zone où Al-Qaïda est bien implanté - a provoqué de fortes résistances et certaines tribus sunnites se sont alliées avec le réseau extrémiste pour tenter de chasser les miliciens chiites.

ats/jgal

Publié Modifié

Sept membres d'Al-Qaïda tués par un drone

Sept membres d'Al-Qaïda, dont une femme, ont été tués alors qu'ils préparaient un attentat, dans une attaque de drone probablement américain mercredi à l'aube dans le sud du Yémen, a indiqué le ministère de la Défense.

L'attaque a visé, selon une source tribale, une rencontre "sous des arbres" d'un groupe d'Al-Qaïda près de Azzan, une localité de la province de Chabwa. Sept membres du groupe ont été tués, a ajouté la même source.

Deux autres attaques de drone se sont produites durant la nuit dans la même région, ont par ailleurs indiqué des sources tribales, sans être en mesure de dire si elles avaient fait des tués et des blessés.

Rada, à 130 km de la capitale