Modifié le 10 novembre 2014 à 13:40

Vote symbolique des Catalans à 80% pour l'indépendance

Espagne: en Catalogne, deux millions d'habitants ont soutenu à 80% l'indépendance
Espagne: en Catalogne, deux millions d'habitants ont soutenu à 80% l'indépendance 12h45 / 1 min. / le 10 novembre 2014
Lors d'un scrutin symbolique boycotté par ses opposants, plus de 80% des votants se sont prononcés dimanche en faveur de l'indépendance de la Catalogne, selon des résultats provisoires.

L'indépendance de la Catalogne a été plébiscitée quelque 80,7% des personnes ayant participé dimanche à un vote sans valeur légale, selon des résultats provisoires.

"Plus de deux millions de personnes (ont voté), c'est un succès total", exultait dimanche soir Artur Mas, le président de l'exécutif catalan. "La Catalogne a démontré une fois de plus qu'elle veut se gouverner seule", a-t-il martelé.

"Propagande politique"

C'était "une journée de propagande politique organisée par des forces favorables à l'indépendance et sans aucune validité démocratique", a rétorqué le ministre espagnol de la Justice Rafael Catala.

En principe seuls les Catalans favorables à une sécession se sont déplacés, les autres ayant préféré boycotter le vote. Selon des sondages, environ la moitié des 7,5 millions de Catalans veulent l'indépendance.

Lors des dernières élections régionales, les indépendantistes avaient obtenu 1,7 million de voix. Les résultats définitifs ne seront connus que fin novembre.

ats/fisf

Publié le 10 novembre 2014 à 07:13 - Modifié le 10 novembre 2014 à 13:40

Un vote interdit

Le ministre de la justice espagnole a indiqué que le parquet décidera "dans les prochains jours", s'il y a lieu d'entreprendre des "actions légales" en lien avec d'éventuelles "responsabilités pénales" de l'exécutif catalan.

Le président de l'exécutif catalan Artur Mas a en effet ignoré une décision du tribunal constitutionnel l'intimant d'arrêter l'organisation de ce vote. Le dirigeant nationaliste a déclaré qu'il assumait la responsabilité de l'organisation, sans en craindre les conséquences.

Désir de référendum légal

L'exécutif catalan entend fixer une "feuille de route" qui pour l'instant semble être la même qu'à la veille du 9 novembre: obtenir de l'Etat espagnol le droit d'organiser un vrai référendum sur l'indépendance de la Catalogne, voire organiser des élections régionales anticipées.

"Nous demandons au monde de nous aider à convaincre les institutions espagnoles du fait que la Catalogne mérite d'avoir un référendum pour décider de son avenir", a appelé dimanche soir Artur Mas.