Modifié

Manifestations au Mexique après l'annonce du massacre de 43 étudiants

Le palais présidentiel attaqué au Mexique [RTS]
Le palais présidentiel attaqué au Mexique / L'actu en vidéo / 38 sec. / le 9 novembre 2014
Des étudiants mexicains ont mis le feu à des véhicules samedi soir en face du siège du gouvernement régional de l'Etat du Guerrero au Mexique, peu après l'annonce du massacre de 43 de leurs compagnons.

Plus de 300 jeunes, la plupart le visage dissimulé, ont brisé des vitres du siège du gouvernement de l'Etat du Guerrero, dans le sud du Mexique et incendié une dizaine de véhicules, dont un de la police fédérale.

Des milliers de personnes se sont aussi réunies à Mexico. Un des protestataires a inscrit "Nous les voulons vivants" sur la porte du palais présidentiel, allusion aux 43 étudiants disparus depuis une attaque conjointe de policiers et de membres du crime organisé, le 26 septembre à Iguala. La police n'est pas intervenue.

Narcotrafiquants impliqués

Vendredi, le ministre mexicain de la Justice avait annoncé que trois membres présumés d'un groupe criminel ont avoué avoir tué les étudiants, puis brûlé leurs cadavres.

Selon les autorités, les étudiants ont été attaqués à l'instigation de l'ancien maire d'Iguala et son épouse, soeur de trois narcotrafiquants notoires, qui aurait craint que leur visite ne perturbe un événement public que la femme tenait ce jour-là.

ats/fisf

Publié Modifié