Modifié

Les Etats-Unis doublent leur contingent en Irak pour lutter contre l'EI

La Maison Blanche rappelle que ces conseillers sont envoyés pour "soutenir leurs partenaires sur place" sans que les soldats américains soient engagés dans les combats. [AP Photo/Evan Vucci - Keystone]
La Maison Blanche rappelle que ces conseillers sont envoyés pour "soutenir leurs partenaires sur place" sans que les soldats américains soient engagés dans les combats. [AP Photo/Evan Vucci - Keystone]
Les Etats-Unis ont annoncé vendredi l'envoi de 1500 conseillers militaires américains supplémentaires pour entraîner les forces irakiennes, y compris kurdes, contre le groupe Etat islamique.

Le président américain Barack Obama a annoncé le quasi doublement du contingent militaire américain en Irak, avec l'envoi de 1500 conseillers supplémentaires pour assister les forces irakiennes.

Barack Obama a également autorisé les soldats américains à être déployés en dehors de Bagdad et Erbil, la capitale du Kurdistan irakien où ils se trouvent actuellement, a précisé le porte-parole de la Maison Blanche. Ils "ne seront pas engagées dans les combats", a-t-il souligné.

Dans les prochaines semaines

Certains de ces conseillers seront déployés dans la province d'Anbar (ouest), où l'armée irakienne avait dû battre en retraite cet été face à l'offensive des djihadistes du groupe Etat islamique (EI), a précisé un responsable militaire.

Les soldats américains vont notamment entraîner 12 brigades irakiennes, dont 9 de l'armée régulière et 3 issues des rangs des forces kurdes, a précisé le Pentagone dans un communiqué. Ces conseillers arriveront en Irak dans les prochaines semaines.

afp/fisf

Publié Modifié

Un général de la police tué

Un général de la police irakienne a été tué vendredi dans un attentat suicide au camion piégé à Baïji, une ville au nord de Bagdad où les forces de sécurité gagnent du terrain face aux djihadistes, ont indiqué des responsables.

Le kamikaze a fait exploser un camion-citerne à un barrage, un secteur de la ville qui, selon des officiers, avait été repris par les forces de sécurité il y a plus d'une semaine.

Trois autres kamikazes conduisant des camions militaires ne sont pas parvenus à atteindre leur cibles dans la même zone, selon les responsables.

Le congrès doit débloquer des fonds

Barack Obama va demander au Congrès américain, totalement contrôlé par ses adversaires républicains depuis les élections de mardi, de débloquer 5,6 milliards de dollars (5,4 milliards de francs) pour les opérations de lutte contre l'EI, dont 1,6 milliard seront affectés au fonds destiné à entraîner et à équiper l'armée irakienne.