Modifié le 04 novembre 2014 à 15:24

Arrestation du maire soupçonné dans la disparition des étudiants mexicains

José Luis Abarca, maire d'Iguala au Mexique
José Luis Abarca, maire d'Iguala, et sa femme sur une affiche. [AP Photo/Eduardo Verdugo - ]
Après la disparition de 43 étudiants il y a plus d'un mois dans la ville d'Iguala au Mexique, le maire de la ville a été arrêté mardi avec son épouse. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine de l'attaque.

La police fédérale mexicaine a arrêté mardi à Mexico le maire d'Iguala, José Luis Abarca, et son épouse. Le couple est soupçonné d'être les instigateurs des attaques qui ont mené à la disparition de 43 étudiants le 26 septembre dernier, a annoncé mardi la Commission nationale de sécurité (CNS).

"L'opération a été menée sans violence. Ils ont été mis à disposition du ministère public fédéral pour que l'enquête continue", a précisé la CNS.

Des fugitifs très recherchés

Le maire et son épouse étaient les fugitifs les plus recherchés du Mexique depuis les événements d'Iguala.

Des policiers municipaux et des membres des Guerreros Unidos avaient attaqué avec des armes à feu des dizaines d'étudiants venus à Iguala, faisant 6 morts et 25 blessés.

Selon plusieurs déclarations de personnes arrêtées dans cette affaires, les 43 disparus auraient été ensuite assassinés et enterrés.

afp/moha

>> Rappel des faits dans notre chronologie interactive:

 

Publié le 04 novembre 2014 à 15:23 - Modifié le 04 novembre 2014 à 15:24