Modifié

Le coût des élections de mi-mandat aux Etats-Unis atteint des records

Le bâtiment du Congrès américain à Washington. [Jason Reed - Reuters]
Les élections de mi-mandat les plus coûteuses de l’histoire du Congrès américain / Audio de l'info / 2 min. / le 3 novembre 2014
La campagne pour les élections de mi-mandat aux Etats-Unis aura coûté quatre milliards de dollars, tous partis confondus, selon des chiffres de l'organisme indépendant Center for Responsive Politics.

La bataille pour les élections de mi-mandat, qui se tiendront mardi aux Etats-Unis, aura coûté près de 4 milliards de dollars (3,86 milliards de francs).

Avec 400 millions de dollars de plus qu'il y a quatre ans et 1,2 milliard de plus qu'en 2006, cette campagne est la plus coûteuse de l'histoire des "Midterms", selon des chiffres du Center for Responsive Politics (CRP), publiés la semaine dernière.

Davantage de dépenses côté conservateurs

L'organisme indépendant relève également que ce sont les républicains et autres conservateurs qui ont le plus dépensé pour ces élections, avec un total de 1,79 milliard de dollars (1,69 milliard de francs), contre 1,64 milliards pour les démocrates et les autres partis situés à gauche sur l'échiquier politique.

A noter que cette hausse de coûts suit la décision de la Cour suprême des Etats-Unis en 2010 de supprimer les limites des contributions financières des entreprises et des syndicats dans les campagnes électorales.

hend

Publié Modifié

Barack Obama en campagne

Le président américain Barack Obama, qui s'était jusqu'ici montré discret dans la campagne, s'est rendu ces deux derniers jours dans des Etats où son impopularité semble moins handicapante que dans d'autres.

Dimanche, il est allé dans le Connecticut où le gouverneur Dan Malloy est au coude-à-coude avec le républicain Tom Foley. Selon RealClearPolitics, les sondages le créditent en moyenne de 0,7% d'avance.

Après le Connecticut, Barack Obama s'est rendu à Philadelphie pour soutenir l'homme d'affaires Tom Wolf, crédité de 11 points d'avance sur le gouverneur républicain de Pennsylvanie Tom Corbett, dont il brigue la succession. (RTF)