Modifié

François Hollande: "Paris s'est rapproché de Berne"

Entretien exclusif de François Hollande [RTS]
L'entretien exclusif avec François Hollande / L'actu en vidéo / 4 min. / le 30 octobre 2014
A l'occasion de la visite de Didier Burkhalter à Paris, le président François Hollande a accordé un entretien à la RTS. Il évoque la détente diplomatique entre les deux pays, la fiscalité et une éventuelle venue à Davos.

Dans un entretien accordé à la RTS en marge de la visite de Didier Burkhalter à Paris, François Hollande salue la détente entre Berne et Paris. Sur la question fiscale, épineuse dans les rapports entre la Suisse et la France qui traque ses évadés dans notre pays, le président français se veut apaisant.

Selon lui "les comptes s'ouvrent, on parlera maintenant d'autre chose". Il estime que la Confédération "a montré qu'elle se met au diapason du monde."

L'engagement suisse en Ukraine salué

François Hollande salue également l'engagement de la Suisse dans le dossier ukrainien: "La France remercie Didier Burkhalter. Il a joué un rôle très important pour rapprocher les points de vue."

Commentant les élections organisées par les pro-Russes à l'Est de l'Ukraine, il se montre catégorique "Les prochaines élections qui auront lieu dans une partie de l'Ukraine doivent être des élections locales et en aucune manière des élections de séparation."

Présent à Davos?

Interrogé sur une éventuelle venue au prochain forum de Davos, François Hollande la qualifie de "possible". S'il convient que la présence d'un président de gauche à Davos revêtirait un caractère exceptionnel, il précise qu'il ne viendrait pas "faire de la figuration, encore moins de la soumission".

>> Lire aussi Rencontre au sommet entre Didier Burkhalter et François Hollande

tyf

Publié Modifié