Modifié le 25 octobre 2014 à 11:01

Au moins 30 militaires égyptiens tués dans un attentat dans le Sinaï

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière contre les forces de l'ordre depuis juillet 2013.
Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière contre les forces de l'ordre depuis juillet 2013. [Mohamed el Raai - Anadolu Agency - ]
Une voiture piégée a fait une trentaine de morts et autant de blessés dans les rangs de l'armée égyptienne vendredi dans le Sinaï, près de la frontière avec la bande de Gaza. Le Conseil de défense nationale est convoqué.

Au moins 30 soldats égyptiens ont été tués et 29 blessés vendredi dans un attentat à la voiture piégée dans le nord de la péninsule du Sinaï, ont indiqué des responsables de la sécurité. L'attaque visait un barrage de l'armée situé au nord-ouest de la ville d'Al-Arich, près de la frontière avec la bande de Gaza.

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière contre les forces de l'ordre depuis l'éviction par les militaires du président islamiste Mohamed Morsi, en juillet 2013.

Le Conseil de défense convoqué

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a convoqué une réunion du Conseil de défense nationale prévue dans la soirée "pour suivre les développements dans le Sinaï", selon un communiqué de la présidence.

La violence n'a cessé de prendre de l'ampleur cette semaine. Mercredi, au moins six policiers et trois passants ont été blessés par l'explosion d'une bombe devant l'entrée de l'université du Caire.

afp/ebz

Publié le 24 octobre 2014 à 17:47 - Modifié le 25 octobre 2014 à 11:01

Al-Arich, dans la péninsule du Sinaï