Modifié

Georges Malbrunot : "le phénomène djihadiste devient ingérable"

Interview de Georges Malbrunot [RTS]
Interview de Georges Malbrunot / Info en vidéos / 7 min. / le 23 octobre 2014
Le journaliste Georges Malbrunot, qui avait été pris en otage en Irak en 2004, déplore un phénomène djihadiste "ingérable" qui nécessite notamment "30 policiers pour écouter un seul djihadiste".

Dans un entretien à la RTS, Georges Malbrunot, l’auteur des "Chemins de Damas", qui traite des relations entre la France et le régime syrien, réagit aux événements du Canada et à la multiplications des vocations djihadistes en Occident.

Le phénomène devient ingérable explique-t-il, du fait des djihadistes en partance pour la Syrie ou de retour du djihad. "Il faut 30 policiers pour écouter un seul djihadiste", explique-t-il.

Otage en Irak

Le grand reporter et journaliste au Figaro avait été retenu en otage pendant 4 mois par l'Armée islamique en Irak, avant d'être libéré le 21 décembre 2004.

L'Armée islamique en Irak a été l'auteur de l'assassinat de plusieurs otages étrangers. Ce groupe rebelle sunnite avait notamment revendiqué l'assassinat du journaliste italien Enzo Baldoni.

cab

Publié Modifié