Modifié

Défilé de la Ligue du Nord à Milan contre "l'invasion" de clandestins

Manifestation contre l'immigration illégale en Italie [RTS]
Manifestation contre l'immigration illégale en Italie / L'actu en vidéo / 59 sec. / le 18 octobre 2014
Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Milan pour exiger la fin de l'opération de secours des migrants "Mare Nostrum". A Bologne, une manifestation anti-fasciste a fait des blessés.

"Nous avons 15% de chômage, nous n'avons pas besoin de main d'oeuvre étrangère", "Pas racistes, seulement réalistes" ou encore "Stoppez l'invasion", pouvait-on lire sur certaines des pancartes que brandissaient des partisans de la Ligue du Nord, lors d'une manifestation samedi à Milan.

Le chef de file du parti régionaliste et xénophobe, Matteo Salvini, a assuré que le mouvement n'est pas "contre l'immigration mais contre les immigrés clandestins, point".

Le président leguiste de la région Lombardie, Roberto Maroni, a affirmé que "le véritable crime, c'est de forcer des régions virtuoses à fermer les hôpitaux pour payer les indemnités des immigrés". Pour cet ex-ministre de l'intérieur de Silvio Berlusconi, Mare Nostrum est "un moyen qui alimente l'immigration clandestine".

Cortège "antiraciste"

Parallèlement, un cortège "antiraciste" organisé à l'initiative des centres sociaux a lui aussi défilé dans la capitale lombarde, mais s'est vu bloquer l'accès à la place du Dôme par la police.

afp/bri

Publié Modifié

Triton remplacera Mare Nostrum

Mare Nostrum a été lancée en octobre 2013 après la mort de 366 migrants dans un naufrage au large de l'île de Lampedusa. Elle doit être remplacée à partir de novembre par un dispositif nettement allégé baptisé "Triton" et géré par l'Agence européenne pour la gestion des frontières Frontex.

Depuis octobre 2013, 150'000 personnes ont été secourues par les unités navales de Mare Nostrum, les gardes-côtes et les navires marchands qui se trouvaient à proximité des naufrages, selon le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). En outre, quelque 4000 personnes ont perdu la vie.

Heurts à Bologne

Une manifestation a eu lieu samedi à Bologne sous le slogan "Bologne libre et antifasciste" pour protester contre l'opération Mos maiorum, visant à identifier les migrants illégaux en Europe.

Parmi les 600 manifestants, certains se sont heurtés aux forces de l'ordre. Quatre d'entre eux ont été blessés, ainsi que trois policiers.