Modifié le 18 octobre 2014 à 12:48

Compromis en vue entre Moscou et Kiev sur les livraisons de gaz

Le dialogue reprend entre la Russie et l'Ukraine
Le dialogue reprend entre la Russie et l'Ukraine 19h30 / 1 min. / le 17 octobre 2014
A l'issue d'une rencontre vendredi à Milan, le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Petro Porochenko ont annoncé avoir trouvé un compromis sur le conflit gazier qui les oppose.

Les présidents ukrainien Petro Porochenko et russe Vladimir Poutine se sont mis d'accord vendredi sur un compromis concernant les livraisons de gaz russe à l'Ukraine, au deuxième jour du Sommet euro-asiatique (Asem) à Milan.

"Nous nous sommes entendus sur les principaux paramètres d'un contrat" concernant le gaz, a déclaré Petro Porochenko. Il a ensuite dit espérer un accord "d'ici le 21 octobre", date de réunion à Bruxelles entre l'Ukraine, la Russie et la Commission européenne.

Le président russe a annoncé pour sa part une reprise des livraisons de gaz "au moins pour l'hiver".

Rencontre en tête-à-tête

En soirée, le président ukrainien et Vladimir Poutine ont décidé de se rencontrer en tête-à-tête dans un hôtel du centre de Milan pour évoquer les perspectives de paix dans l'est de l'Ukraine.

Cette entente entre Kiev et Moscou a surpris les délégations présentes. Une première réunion à quatre s'était en effet soldée par des "discussions "difficiles, pleines d'incompréhensions, de désaccords", selon un porte-parole du président russe.

agences/moha

Publié le 17 octobre 2014 à 06:08 - Modifié le 18 octobre 2014 à 12:48

Les combats se poursuivent à Donetsk et Lougansk

Trois soldats ukrainiens ont été tués en 24 heures et les combats avec les séparatistes pro-russes continuaient de faire rage autour de l'aéroport de Donetsk vendredi. Celui-ci a subi trois attaques rebelles au cours des dernières 24 heures, a indiqué un porte-parole militaire.

Onze soldats ukrainiens étaient par ailleurs portés disparus vendredi après être tombés dans une embuscade dans la région de Lougansk.

Utilisation de drones approuvée

La Russie, la France, l'Italie et l'Allemagne sont tombées d'accord sur l'utilisation de drones pour surveiller le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, notamment à la frontière russo-ukrainienne, a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine.

"On est tombé d'accord pour utiliser des drones, une technique moderne qui permet de définir les zones faisant l'objet de frappes", a indiqué Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse à Milan.