Modifié

Malala et les droits de l'enfant récompensés par le Nobel de la paix

Malala [RTS]
Le discours de Malala Yousafzay / L'actu en vidéo / 2 min. / le 10 octobre 2014
Le prix Nobel de la paix 2014 a été décerné vendredi à Oslo conjointement à Kailash Satyarthi et Malala Yousafzay pour leur lutte contre l'oppression des enfants et des jeunes et leur droit à l'éducation.

Le combat pour l'éducation des enfants a été récompensé par le prix Nobel de la paix vendredi. Le comité a choisi deux personnes incarnant cette lutte, l'adolescente pakistanaise Malala Yousafzay et l'Indien Kailash Satyarthi.

Le président du comité Nobel norvégien, Thorbjoern Jagland, a souligné l'importance de leur combat contre l'oppression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l'éducation". "Les enfants doivent aller à l'école et ne pas être financièrement exploités", a-t-il ajouté.

Malala Yousafzay, une voix pour le droit des filles

Malgré son jeune âge, 17 ans, Malala Yousafzay a déjà combattu pendant plusieurs années pour le droit des filles à l'éducation, et a montré par exemple que les enfants et les jeunes peuvent contribuer à l'amélioration de leur propre situation.

Ce qu'elle a fait dans les circonstances les plus dangereuses. Grâce à sa lutte héroïque, elle est devenue une porte-parole de premier plan pour les droits des filles à l'éducation.

Le 9 octobre 2012, il y a 2 ans presque jour pour jour, des islamistes faisaient irruption dans son bus scolaire au Pakistan et lui tirait une balle dans la tête. Entre la vie et la mort, l'adolescente était évacuée dans un hôpital de Birmingham, en Grande-Bretagne, où elle reprendra conscience six jours plus tard et où elle vit aujourd'hui.

Depuis son départ du Pakistan, elle a participé à plusieurs conférences internationales où elle a plaidé pour la paix et l'éducation des enfants et a raconté sa vie dans son autobiographie "Moi Malala".

Malala Youzafsay, est de loin la plus jeune lauréate du prix en 114 ans d'histoire du Nobel.

                  Malala lors d'un discours à New York à la fin septembre. [AP Photo/Craig Ruttle - Keystone]Malala lors d'un discours à New York à la fin septembre. [AP Photo/Craig Ruttle - Keystone]  

Kailash Satyarthi, un combat contre l'exploitation

Kailash Satyarthi sur une photo prise en 2009. [Bobby Bank/Getty Images]Kailash Satyarthi sur une photo prise en 2009. [Bobby Bank/Getty Images]Faisant preuve de courage personnel, Kailash Satyarthi, 60 ans, dans le maintien de la tradition de Gandhi, a dirigé diverses formes de protestations et de manifestations, toute pacifiques, en se concentrant sur ​​la lutte contre l'exploitation des enfants à des fins lucratives.

Il s'est en particulier impliqué pour défendre les enfants travaillant à la fabrication et au tissage de tapis en établissant des moyens de surveillance et de certification des tapis fabriqués sans faire travailler des enfants en Asie du Sud. Il a également participé à plusieurs campagnes pour sensibiliser les consommateurs occidentaux à ces problématiques.

Il a aussi contribué à l'élaboration de conventions internationales sur les droits des enfants.

Kailash Satyarthi vit à New Dehli en Inde avec sa famille et de nombreux enfants que lui et son organisation ont sauvés.

Les personnalités marquantes qui ont reçu le Nobel de la paix:

agences/sbad

Publié Modifié

L'éducation des enfants, prélude à la paix

"Les enfants doivent aller à l'école et ne pas être financièrement exploités", ont relevé les membres du comité du Nobel. Dans les pays pauvres du monde, 60% de la population actuelle a moins de 25 ans.

Respecter les droits des enfants et des jeunes est donc une condition préalable pour que le monde se développe de manière pacifique. Dans les zones de conflit en particulier, la violation des droits des enfants conduit à une poursuite de la violence de génération en génération.

Le comité du Nobel a rappelé que 168 millions d'enfants travaillent dans le monde aujourd'hui. En 2000, ce chiffre était élevé de 78 millions supplémentaires. Mais l'objectif doit être d'éliminer complètement le travail des enfants.

L'annonce du comité du Nobel


Longue liste de favoris

La liste des favoris du prix Nobel de la Paix 2014 allait des acteurs de la démocratie tunisienne à Edward Snowden en passant par des opposants russes et le pape.

Pas moins de 278 individus et organisations étaient en lice cette année, un nombre record de candidatures alors même que l'actualité internationale a été tumultueuse, marquée par la crise ukrainienne, l'offensive djihadiste en Syrie et en Irak, l'intervention israélienne à Gaza et les violences dans de nombreux pays africains.