Modifié

Les Kurdes manifestent contre les djihadistes de l'EI à Genève

Les Kurdes de Suisse se mobilisent pour venir en aide à leur peuple [RTS]
Les Kurdes de Suisse se mobilisent pour venir en aide à leur peuple / 19h30 / 2 min. / le 7 octobre 2014
Des dizaines de Kurdes ont manifesté mardi, sur la Place des Nations à Genève ainsi qu'au Parlement européen à Bruxelles, contre l'avancée des djihadistes de l'EI dans la ville syrienne de Kobané.

Une centaine de manifestants ont brandi mardi des drapeaux kurdes sur la place des Nations pour dénoncer les attaques du groupe Etat islamique contre la ville de Kobané, en Syrie. Ils ont demandé l'aide de la communauté internationale.

Un groupe de manifestants a tenté de forcer l'entrée du Palais des Nations, mais les gardes de sécurité de l'ONU ont bloqué le portail d'entrée. La police genevoise a ensuite tenu les manifestants à distance. Le groupe a tenté de décrocher un drapeau turc sans succès, a constaté une journaliste de la RTS.

Le Parlement européen occupé

Du côté de Bruxelles, des dizaines de manifestants kurdes ont fait irruption au Parlement européen. Ils ont réussi à pénétrer dans le hall du parlement.

Le président du Parlement, Martin Schulz, les a assurés "du soutien du Parlement aux efforts internationaux déployés pour stopper l'EI et a promis de convoyer leur message à l'Otan".

Des rassemblements avaient déjà eu lieu lundi à Vienne, à La Haye, à Paris-Roissy ainsi qu'à Genève.

>> Lire aussi: Une soixantaine de militants kurdes occupent le siège de la RTS & Le président turc réclame une opération terrestre contre l'EI

hend avec agences

Publié Modifié

Un mort lors de manifestations en Turquie

De violents incidents ont opposé mardi dans plusieurs villes de Turquie les forces de l'ordre à des manifestants kurdes qui dénoncent le refus du gouvernement d'Ankara d'intervenir à Kobané.

Un homme a été tué à Mus dans le sud-est de la Turquie. Les circonstances de la mort de cet homme de 25 ans n'étaient pas immédiatement connues.

La police antiémeute est notamment intervenue avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau à Istanbul, notamment dans le district de Gazi, pour disperser quelques centaines de protestataires, a constaté un photographe de l'AFP.