Modifié

L'ouest et le sud de Kobané en Syrie pris pour cible par les djihadistes

Le point sur la situation du peuple kurde avec Jean-Philippe Schaller [RTS]
Le point sur la situation du peuple kurde avec Jean-Philippe Schaller / 19h30 / 1 min. / le 7 octobre 2014
Les djihadistes sont parvenus mardi à atteindre l'ouest et le sud de la ville kurde syrienne de Kobané - dont ils avaient déjà atteint l'est lundi - faisant fuir des centaines d'habitants en Turquie.

L'encerclement de Kobané par le groupe Etat islamique (EI) s'étendait mardi à l'ouest et au sud de cette ville kurde en Syrie, selon des journalistes placés à la frontière turque toute proche. Des combats se poursuivaient depuis l'aube entre combattants kurdes et djihadistes.

Des échanges de tirs étaient audibles dans différents quartiers de la ville, au centre de laquelle était toujours hissé un drapeau kurde.

De son côté, la coalition dirigée par les Etats-Unis contre les positions de l'EI a mené une nouvelle série de frappes aériennes dans la nuit de lundi à mardi, affirme une ONG.

Habitants en fuite

Un responsable local de Suruç, la ville turque la plus proche de Kobané, a indiqué que quelque sept cents personnes avaient franchi la frontière pour se réfugier en Turquie durant la nuit.

Démunie, la communauté kurde a organisé des manifestations notamment à Istanbul et à Ankara. A Genève, le hall de la RTS a été occupé par une soixantaines de militants lundi soir.

afp/fxl

La carte:

Publié Modifié

Raids principalement américains

Seulement 10% des près de 2000 raids déjà menés en Irak et en Syrie contre l'Etat islamique (EI) depuis début août ont été réalisés par des pays arabes et européens, ont indiqué lundi des responsables de l'armée américaine. Le Pentagone indique pourtant que les alliés des Etats-Unis seront davantage mis à contribution à l'avenir.

Les appareils américains ont effectué 1768 frappes aériennes depuis le 8 août, tandis que ceux des autres membres de la coalition internationale ont lancé 195 raids contre les djihadistes de l'EI en Irak et en Syrie.

Cinq pays arabes (le Bahreïn, la Jordanie, le Qatar, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis) interviennent avec les Etats-Unis en Syrie, tandis que les alliés occidentaux (la France, la Belgique, le Royaume-Uni, le Danemark, les Pays-Bas et l'Australie) se cantonnent à l'Irak.

Scènes de guérilla urbaine à Kobané, selon une ONG

Des batailles de rue opposaient mardi matin combattants kurdes et djihadistes du groupe Etat islamique dans les quartiers du sud et de l'ouest de Kobané, ville kurde syrienne située à l'orée de la Turquie, a indiqué une ONG. Les combattants de l'EI ont pris un certain nombre de bâtiments dans ces quartiers, dont un hôpital en construction, précise cette source.