Modifié

L'assassin des journalistes américains décapités a été identifié

Jihadi John aurait grandi dans l'ouest londonien. [EPA/Keystone - Keystone]
Jihadi John aurait grandi dans l'ouest londonien. [EPA/Keystone - Keystone]
L'assassin des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, dont les décapitations ont été revendiquées par les djihadistes de l'Etat islamique, a été identifié, a annoncé jeudi le directeur du FBI.

"Nous l'avons identifié", a déclaré James Comey, le patron de la police fédérale américaine devant la presse. Mais il a refusé de donner des indications sur l'identité ou la nationalité du bourreau de Foley et Sotloff, indiquant toutefois qu'il s'exprimait avec un accent britannique.

L'organisation EI avait revendiqué la décapitation le 19 août du journaliste américain James Foley et le 3 septembre celle de son compatriote Steven Sotloff, qui avaient été enlevés en Syrie.

Fin août, l'ambassadeur britannique à Washington avait indiqué qu'ils étaient proches d'identifier leur assassin, qui adressait à chaque fois des menaces à Barack Obama s'il poursuivait les frappes américaines contre l'EI en Irak.

Trois assassinats

"Je suis de retour, Obama, à cause de ton arrogante politique étrangère envers l'EI", déclarait l'homme masqué dans la vidéo de l'assassinat de Sotloff. Puis il menaçait d'exécuter un autre otage, le Britannique David Cawthorne Haines. Celui-ci a ensuite été tué dans les mêmes conditions, selon une vidéo rendue publique le 13 septembre.

afp/phn

Publié Modifié