Modifié le 22 septembre 2014 à 11:07

L'Etat islamique menace la France et ses ressortissants

Des militants de l'Etat islamique et leur drapeau noir sur un fort situé entre la province irakienne de Ninive et la ville syrienne de Al-Hasakah.
Des militants de l'Etat islamique et leur drapeau noir sur un fort situé entre la province irakienne de Ninive et la ville syrienne de Al-Hasakah. [Twitter - ]
L'Etat islamique a appelé lundi ses partisans à riposter aux frappes lancées par la France et les Etats-Unis dans le nord de l'Irak en s'en prenant à leurs ressortissants.

L'Etat islamique autoproclamé a lancé lundi un appel à ses partisans à tuer des citoyens, notamment Américains et Français, des pays formant la coalition internationale mise en place pour combattre le groupe djihadiste en Irak et en Syrie.

Positions de l'EI visées

"Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen -en particulier les méchants et sales Français- ou un Australien ou un Canadien, ou tout (...) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l'État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n'importe quelle manière", a déclaré Abou Mohammed al-Adnani, le porte-parole de l'EI, dans un message publié en plusieurs langues.

Les Etats-Unis et la France sont les deux pays qui ont jusqu'à présent mené des frappes aériennes en Irak sur des positions de l'EI, un groupe qui a déclaré en juillet un "califat" à cheval sur la Syrie et l'Irak, dont ils contrôlent de larges secteurs.

>> Lire aussi Plus de 100'000 Kurdes de Syrie ont fui en Turquie, selon l'ONU

afp/fxl

Publié le 22 septembre 2014 à 10:26 - Modifié le 22 septembre 2014 à 11:07