Modifié le 22 septembre 2014 à 20:30

Plus de 100'000 Kurdes de Syrie ont fui en Turquie, selon l'ONU

Des milliers de refugies kurdes a la frontiere turque
Des milliers de refugiés kurdes arrivent à la frontière turque L'actu en vidéo / 1 min. / le 22 septembre 2014
Près de 100'000 Kurdes syriens sont arrivés en Turquie au cours de ces derniers jours, a annoncé lundi l'ONU, fuyant la récente poussée de djihadistes de l'Etat islamique.

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a fait savoir lundi que 100'000 Kurdes de Syrie sont arrivés en Turquie ces derniers jours, fuyant la poussée des djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans le nord-est de la Syrie.

De son côté, le vice-Premier ministre turc a annoncé lundi le chiffre de 130'000 Kurdes.

De nombreux Kurdes ont fui

La Turquie a ouvert vendredi sa frontière aux réfugiés syriens qui ont commencé à quitter jeudi le secteur de la localité d'Aïn al-Arab, encerclée par les combattants du groupe extrémiste sunnite EI.

Aïn al-Arab avait été relativement épargnée par le conflit en Syrie et 200'000 déplacés syriens y avaient trouvé refuge, selon l'ONU.

Mais la récente poussée de l'EI dans la région et le siège que ces combattants ont imposé à la ville ont poussé un grand nombre d'habitants, principalement des Kurdes, à fuir.

afp/fxl

Publié le 22 septembre 2014 à 08:43 - Modifié le 22 septembre 2014 à 20:30

Le PKK appelle les Kurdes de Turquie à combattre les djihadistes en Syrie

Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a appelé lundi les Kurdes de Turquie a combattre les djihadistes en Syrie qui ont assiégé une ville kurde proche de la frontière turque.

"Le jour de gloire et d'honneur est arrivé. Il n'existe plus aucune limite dans la résistance", écrit le mouvement armé kurde de Turquie dans un communiqué qui parle de "mobilisation".

Le document renouvelle un appel lancé aux jeunes Kurdes de Turquie pour aller combattre les djihadistes et contrecarrer leur offensive contre Aïn al-Arab.