Modifié le 21 septembre 2014 à 19:50

Des députés turcs pro-kurdes débutent une grève de la faim à Genève

225141665 (1)
Les quatre députés pro-kurdes se sont installés sous la célèbre chaise de la place des Nations à Genève. [SALVATORE DI NOLFI - ]
Pour dénoncer les exactions de l'Etat islamique en Syrie, quatre députés pro-kurdes ont entamé dimanche une grève de la faim sur la place des Nations à Genève.

Quatre députés turcs du Parti démocratique du peuple (HDP), trois femmes et un homme, ont commencé dimanche à Genève une grève de la faim pour dénoncer les actions de l'Etat islamique (EI) contre les Kurdes en Syrie et demander l'aide de la communauté internationale. Les quatre grévistes se sont installés sur la place des Nations.

Le HDP est un nouveau parti turc créé en octobre 2013 avec comme objectif de rapprocher, notamment dans l’ouest de la Turquie, les forces pro-kurdes et celles de la gauche turque.

Réfugiés kurdes en masse

Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, quelque 70'000 Kurdes se sont déjà réfugiés en Turquie depuis vendredi.

Après leur avoir refusé l'entrée, les autorités turques ont été contraintes vendredi d'ouvrir leur frontière aux habitants de la ville syrienne de Kobané et des villages environnants, qui fuient les violents combats qui opposent l'EI aux combattants kurdes pour le contrôle de la région.

ats/pym

Publié le 21 septembre 2014 à 18:03 - Modifié le 21 septembre 2014 à 19:50