Modifié le 14 septembre 2014 à 10:07

Un village du Club Med visé par un attentat en Corse du Sud

la plage du Club Méditerranée à Cargese. C'est la discothèque du Club qui a été visée par un attentat à l'explosif.
La plage du Club Méditerranée à Cargese. C'est la discothèque du Club qui a été visée par un attentat à l'explosif. [ - GARDEL BERTRAND / HEMIS]
Un attentat à l'explosif a visé tôt dimanche matin la discothèque du village du Club Méditerranée à Cargèse, en Corse. Les dégâts matériels sont jugés très importants, mais personne n'a été blessé.

La discothèque du village du Club Méditerranée de Cargèse, en Corse du Sud, a été la cible d'un attentat à l'explosif tôt dimanche matin. L'attentat a fait des dégâts matériels très importants, mais personne n'a été blessé, selon la police.

L'explosion s'est produite vers 4h40. Personne ne se trouvait alors à l'intérieur de l'enceinte de 450 m2, située à 70 km au nord d'Ajaccio. Une équipe de démineurs s'est rendue sur les lieux.

Pas de revendication

L'attentat n'a pas été revendiqué et intervient dans un contexte d'apaisement. Le 25 juin, la principale organisation clandestine, le Front de libération nationale corse (FLNC) a annoncé dans un communiqué qu'il "déposait les armes". Mais des observateurs insistent sur le fait que d'autres factions existent toujours.

Depuis 1976, date de création du FLNC, quelque 10'500 attentats à l'explosif ont été commis en Corse. Sur ce nombre, 4700 ont été revendiqués.

ats/pym   

Publié le 14 septembre 2014 à 08:27 - Modifié le 14 septembre 2014 à 10:07

Cargèse, en Corse du Sud