Modifié le 05 septembre 2014 à 11:37

Dieudonné sous enquête en France pour "apologie d'actes de terrorisme"

Dieudonné.
Dieudonné accumule les poursuites judiciaires. [Mohamed Messara - EPA/Keystone]
Le Parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire contre le polémiste Dieudonné suite à la diffusion d'une vidéo évoquant la décapitation du journaliste américain James Foley.

L'humoriste français controversé Dieudonné est visé par une nouvelle enquête après la diffusion sur internet d'une vidéo intitulée "Feu Foley". Le polémiste y évoque l'exécution du journaliste américain décapité par l'Etat islamique.

Les images de la mort du colonel libyen Mouammar Kadhafi, lynché en 2011, et de celle de Saddam Hussein, exécuté par pendaison en 2006, n'ont elles jamais ému "la mafia des Rothschild", estime Dieudonné.

"Symbole de progrès"

"Ce que je trouve étrange, c'est que la décapitation symbolise avant tout le progrès, l'accès à la civilisation", dit-il. "En France on a quand même décapité en place publique", rappelle l'humoriste avant de s'étonner "que l'on fasse tout ce foin aujourd'hui".

Montrant une photo de soldats français posant devant des têtes décapitées au Cameroun, son pays d'origine, il explique: "C'est l'armée française - enfin la civilisation - venue nous apporter le progrès".

L'enquête a été confiée à la brigade de répression de délinquance aux personnes de la police judiciaire parisienne.

ats/pym/mre

Publié le 05 septembre 2014 à 10:21 - Modifié le 05 septembre 2014 à 11:37

Nombreuses poursuites

Dieudonné est déjà confronté à de nombreuses poursuites judiciaires. Il est notamment soupçonné d'avoir blanchi de l'argent et d'avoir organisé son insolvabilité.