Modifié le 30 août 2014 à 20:42

Escalade de violence en Ukraine, l'UE prépare de nouvelles sanctions

Le président ukrainien Petro Poroshenko lors de son arrivée au sommet extraordinaire de l'Union européenne à Bruxelles.
L'Union européenne se mobilise pour l'Ukraine Forum / 1 min. / le 30 août 2014
Alors que Kiev dénonçait samedi de nouvelles attaques par les forces russes dans l'est de l'Ukraine, les dirigeants de l'UE se réunissent pour tenter d'apporter une réponse à l'escalade des violences.

Une nouvelle intervention présumée de l'armée russe dans l'est de l'Ukraine fait bondir Kiev. Des blindés russes ont attaqué la ville de Novosvitlivka, près du bastion séparatiste de Lougansk, et "détruit pratiquement toutes les habitations", a affirmé samedi le porte-parole de l'armée ukrainienne.

Un avion d'attaque au sol ukrainien Su-25 a également été abattu dans la matinée de vendredi dans l'est de l'Ukraine après avoir été touché par un système d'armes antiaérien russe, a fait savoir l'armée ukrainienne samedi.

En Russie, un député régional russe a été agressé et hospitalisé avec une blessure à la tête après avoir assisté aux funérailles secrètes de soldats russes présumés tués en Ukraine, a annoncé samedi son parti.

"Milliers de soldats étrangers" en Ukraine

Les troupes ukrainiennes se sont retirées de certains secteurs à l'est de Lougansk sous la pression des séparatistes pro-russes.

Depuis Bruxelles, où il rencontrait les leaders européens, le président ukrainien Petro Porochenko a condamné cette nouvelle intervention de l'armée russe. Il a affirmé que des milliers de soldats étrangers et des centaines de blindés étrangers se trouvent sur le territoire ukrainien.

ats/kkub

Publié le 30 août 2014 à 14:49 - Modifié le 30 août 2014 à 20:42

L'armée suédoise sur le qui-vive

L'armée suédoise a annoncé samedi qu'elle avait élevé le niveau d'alerte dans ses quartiers généraux en raison de la crise ukrainienne, notamment dans la collecte de renseignements. Le Premier ministre a jugé que le comportement actuel des Russes était "comparable à celui qu'ils avaient pendant la Guerre froide".

L'armée suédoise a également décidé de déplacer deux avions de combat Gripen vers l'île de Gotland (est):"Ils y seront mieux placés pour réagir rapidement à la situation en mer Baltique."

"Pont humanitaire" de la Russie

La Russie a de son côté annoncé vouloir organiser un "pont humanitaire" pour effectuer de nombreux envois d'aide dans les zones de l'est de l'Ukraine, a déclaré un haut responsable de la Défense russe.

Les autorités russes, des ONG et des entreprises "pensent organiser pas un seul convoi humanitaire, que nous avons déjà envoyé, mais un deuxième, un troisième, un dixième", a déclaré le vice-ministre de la Défense Anatoli Antonov, cité par l'agence russe RIA-Novosti.

Nouvelles sanctions de l'UE en vue

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a mis en garde samedi contre un "point de non-retour" dans le conflit ukrainien, à l'issue d'une rencontre avec le président ukrainien Petro Porochenko.

Il souhaite que les dirigeants européens soient "prêts à prendre de nouvelles sanctions" contre la Russie, lors du Conseil européen samedi à Bruxelles.

La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a de son côté appelé la Russie à stopper sa "récente agression" contre l'Ukraine, à l'issue samedi d'une réunion informelle des ministres des Affaires Etrangères à Milan.