Modifié

Le changement climatique menacerait des centaines de milliers de vies

Les sécheresses pourraient être beaucoup plus fréquentes à l'avenir, selon les experts du climat. [Aamir Qureshi - AFP]
Les sécheresses pourraient être beaucoup plus fréquentes à l'avenir, selon les experts du climat. [Aamir Qureshi - AFP]
Quelque 250'000 décès de plus chaque année à partir de 2030: c'est la menace que fait planer le changement climatique sur la santé des populations, avertit mercredi l'OMS.

Le changement climatique pourrait être à l'origine de 250'000 décès de plus chaque année à partir de 2030, avertit mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Celle-ci lance un appel à une action plus ferme pour réduire les risques sur la santé.

"Les preuves sont incontestables: le changement climatique menace la santé de l'être humain", a déclaré la directrice générale de l'organisation Margaret Chan en ouvrant à Genève une conférence de trois jours à laquelle participent plus de 300 experts.

Coûts pour la santé énormes

Des dizaines de milliers de décès chaque année sont déjà liés à l'évolution du climat: ils sont causés par des événements extrêmes comme des inondations ou des vagues de chaleur, la dégradation des ressources en eau et l'impact sur l'agriculture.

La fréquence des sécheresses et des inondations aura également des conséquences. Les coûts directs pour la santé du changement climatique sont estimés entre 2 et 4 milliards de dollars par an d'ici 2030.

ats/asch

Publié Modifié

Pollution de l'air meurtrière

Si les gouvernements agissent, les effets sur la santé seront tangibles, estime l'OMS, qui rappelle que la pollution de l'air est actuellement à l'origine de sept millions de décès prématurés par an.

"Si nous réduisons les émissions de gaz à effet de serre, nous diminuerons en même temps la pollution de l'air et les maladies cardio-vasculaires et respiratoires qui lui sont liées", explique l'organisation. La production d'énergies propres, des économies dans les transports limiteraient non seulement les effets du réchauffement de la planète, mais amélioreraient la santé.