Modifié le 24 août 2014 à 15:51

L'Islande en alerte avant la possible explosion du volcan Bardarbunga

L'accès au Bardarbunga est fermé en raison des menaces d'éruption.
L'accès au Bardarbunga est fermé en raison des menaces d'explosion. [EPA/Vilhelm Gunnarsson - ]
Deux séismes ont secoué dimanche la zone du volcan Bardarbunga, dans le centre de l'Islande. Le Service météorologique islandais craint une éruption, qui pourrait créer d'importants dégâts.

Deux puissants séismes dimanche ont secoué le plus important volcan d'Islande, le Bardarbunga, signe d'un risque d'éruption, a annoncé le Service météorologique islandais (IMO).

D'après des scientifiques, une éventuelle explosion du Bardarbunga serait assez puissante pour interrompre ou perturber le trafic aérien au-dessus du nord de l'Europe et de l'Atlantique nord, et les retombées causeraient des dégâts importants en Islande.

Espace aérien fermé

Les deux secousses telluriques ont été répertoriées sur le site web du IMO comme étant de magnitude 5,3 et 5,1. Ce sont les plus puissantes enregistrées dans la région depuis l'entrée en activité du volcan le 16 août.

Samedi après-midi, l'IMO avait fait fermer l'espace aérien dans la zone du Bardarbunga, un volcan situé sous le plus grand glacier d'Islande, le Vatnajökull, et qui culmine à plus de 2000 mètres. Les aéroports islandais sont néanmoins restés ouverts.

afp/dk

Publié le 24 août 2014 à 14:47 - Modifié le 24 août 2014 à 15:51

Quatre ans après l'Eyjafjallajökull

En 2010, l'éruption d'un autre volcan islandais, l'Eyjafjallajökull, avait provoqué la plus grande fermeture d'espace aérien décrétée en Europe en temps de paix.

Plus de 100'000 vols avaient été annulés sur un mois et plus de huit millions de passagers bloqués dans les aéroports.

Le Bardarbunga, sous le glacier Vatnajökull